Archive pour août, 2008

ParadoXe.

Il y a les bons mots, et les mauvais moments.

Il y a les bons sentiments, et les mauvais sens.

Il y a les bons comptes, et les mauvais comptoirs.

Il y a les bons a rien, et les mauvais a tout.

Il y a les bons sans gains, et les mauvais sangs.

Il y a les bons soirs, et les mauvais jours.

 

Il y a les bonnes nuits, et les mauvaises qui nuisent.

Il y a les bonnes adresses, et les mauvaises rues.

Il y a les bonnes fées, et les mauvaises baguettes.

Il y a les bonnes Jovi, et les mauvaises blagues.

Il y a les bonnes a tout faire, et les mauvaises nouvelles.

Il y a les bonnes guerrières, et les mauvaises pansées.

Il y a les bonnes pensées, et les mauvaises herbes.

 

Il y a les bons plats, et les mauvaises descentes.

Il y a les bonnes années, et les mauvais siècles.

Il y a les bons points, et les mauvaises lignes.

Il y a les bonnes routes, et les mauvais chemins.

 

Ainsi va la vie, chargée de paradoxe…

 

paradoxe.jpg
Mr Pilou ©

 

Il faut que j’apprenne.

♥ C’est fou comme je manque de volonté en ce moment. J’ai dix-mille trucs a faire, trente-mille personnes à voir et je me larve. Il faut que j’apprenne a me coucher plus tôt puisque les autres vivent le jour. ça me gave.

♥ Il fait encore bien beau en notre Comté, c’est agréable. Mardi, direction le nord avec ma Choup. Il faut que j’apprenne a me couvrir et à râler sur le temps.

♥ Je vais revoir ma famille et tout l’amour que ça comporte. Il faut que j’apprenne  le Picard.

♥ Je  n’arrive pas a finir ma dernière chanson « mamzelle Loupi ». Certains passages ne correspondent plus a ce que je veux dire. Il faut que j’apprenne a remettre a plat ma vie.

♥ Je prépare une nouvelle chanson : mes ex sont plus belles que vos femmes. Il faut que j’apprenne a en détester quelques unes.

♥ Je suis pressé d’être en Automne. Il faut que j’apprenne a apprécier chaques saisons.

♥ Je ne crois plus en l’amour. Il faut que j’apprenne a redevenir enfant.

Je n’arrive pas a prendre cette vie au sérieux. Il faut que j’apprenne a devenir un homme.

 

cheveuxcorbeau.jpg

Paper Jack.

http://www.dailymotion.com/video/k1lcInBgI6V1mDHaMR

saint Pilou.

Bonne fête a tous les Pilou !!

rhumstchristophe.jpeg

Ici, c’est l’été.

vuecavalaire.jpg

Plage de Cavalaire

Il règne comme une odeur de sérénité ces temps-ci. Les âmes qui butinent autour de mon royaume Pilouesque sont belles, attentionnées, réceptives. Ajoutez a ça un soupçon de malice et une pincée de sensualité, et l’on transforme cette marmite odorante d’une chaude nuit d’orage d’été, en un merveilleux souvenir éternellement gravé et d’une rare qualité. Dieu que mon comté est beau. Que diable irais je faire ailleurs ? Tout ces parfums d’âmes pures. Ne plus jamais m’en détourner, l’odorat brouillé par des essences synthétiques. En vérité je vous le dit, que ma vie est belle.

collage2.jpg

doo yoo doo yoo doo yoo St Tropez.

Aujourd’hui je pars pour deux jours vers St trop’. Oh je ne vais pas me montrer en terrasse chez Sénéquier non. Juste passer du bon temps chez des gens que j’aime particulièrement bien. J’embarque l’Art-souille et Magouille. L’équipe gagnante :

lesgensdmesdesttropez.jpg

Les gens d’âmes de St Tropez

Oü manga ben caga ben.

mangabencagaben.jpg

Chut, parlez doucement, j’ai la gueule de bois. Tiens, ça faisait un moment que je n’avais pas ressenti ça. Cela ne me manquais pas. Par contre des soirées comme hier soir oui. Quel bonheur. Perchés sur une terrasse qui surplombe la baie des anges, une association de gens normal si chère aux Svinkels.

collage1.jpg

VIVE LA COMMUNE.

http://www.dailymotion.com/video/k68YsZbcO7MIR54zVI

La nuit tous les Slams sont gris.

                      

Tous les jours

Je vois la couleur passée de leurs façades ravagées

Je vois le chaume de leurs toits s’effondrer

Toutes ces fenêtres aux volets défoncés

 

Tous les jours

Je vois les fissures de leurs façades délavées

Je vois leurs sourires peu a peu s’effacer

Sur les marches de leurs destinées

 

Leurs portes sont closes

Leurs demeures clôturées

Leurs silences comme une paix

Leurs souffrances ravalées.

                     

Toutes les nuits

Je vois cette porte entrebâillée comme un seuil de ravissement

Une lumière étoilée loin de tous ces vomissements

Je m’y infiltre en me frottant les pieds

 

Toutes les nuits

Je vois cette quiétude émanée de cette grande baie vitrée

Un âtre de félicité en guise de cheminée

Je m’y tempère et allume un foyer de gaietés.

 

Ma porte est ouverte

Ma demeure accueillante

Mes silences sont vrais

Ma souffrance repoussée.

 

Les nuits, les chats sont mes amis

Le silence dort et les mots se délient

Au clair de la lune mes envies prennent mots

J’affûte ma plume et deviens pirate … ou héros.

 

Il fait pourtant bien jour à l’instant présent

tout s’agite autour et je prends mon temps

Mes nuits sont vos jours et inversement

Je crois que l’amour m’a rendu transparent.

 

Je m’ennuie de vos jours qui me nuisent

Je jouis de mes nuits qui me grisent

En vérité je vous le dis

La nuit tous les Slams sont gris.

 

journuit.jpg

 

Les Jeux Olympiques (du portrait) Chinois.

Si tu étais un animal ?

Un Homme

Si tu étais une couleur ?

Vert

Si tu étais une saison ?

Printemps / Automne

Si tu étais une qualité ?

La générosité

Si tu étais un défaut ?

La sensibilité

Si tu étais une chanson ?

« Heroes » de Bowie

Si tu étais un personnage de fiction ?

Aragorn

Si tu étais une ville ?

New York

Si tu étais un livre?

Ouvert

Si tu étais une légende ?

Maudite

Si tu étais une série TV ?

Dexter

Si tu étais un crime ?

Un crime solaire

Si tu étais un lieu ?

Un sous bois Automnal

Si tu étais une arme ?

Les mots ( qui globines )

Si tu étais un prénom ?

Majù ou Jofà

Si tu étais un phénomène naturel ?

Les aurores boréales

Si tu étais un adverbe ?

Là-bas

Si tu étais un sentiment ?

La mélancolie

Si tu étais un film ?

Breaking the waves

Si tu étais un sport ?

Le portrait Chinois

Si tu étais un parfum ?

Celui de Süskind

Si tu étais une boisson ?

Fraîche

Si tu étais une date ?

Toujours demain

Si tu étais un instrument de musique ?

Violoncelle

Si tu étais un péché capital ?

La luxure

Si tu étais un plat ?

Epicé

Si tu étais un jour de la semaine ?

Jeudi

Si tu étais une devise ?

m’en bati s’ieu Nissart

Si tu étais un élément ?

La terre

portraitchinois.jpg

1234

MAUX |
Une voix dans ma tête |
News tunisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le routar de sl
| AfricaDelice
| LAURALINE