Archive pour septembre, 2008

Mijoter.

Que nous mijote Mr Pilou ? quels ingrédients va-t-il pouvoir négligemment jeter dans sa marmite bouillante. Quel Menu nous prépare ce cuisinier toqué de l’existence ? Y verrons nous flottée a la surface de sublimes carottes rosées par la chaleur de l’amour ? Les pommes de terre du succès vont-elles enfin prendre toutes leurs saveurs, ou alors, les navets inonderons ils de leurs parfums acides cette gamelle frissonnante ? Ce pote au fire (petit nom prémonitoire donné par le chanteur de Lofofora à Mr pilou) arrivera t’il a éviter tous ces poireaux glissants mis en travers de son chemin ?

Pourvu qu’il n’oublie pas de bien rehausser son plat d’épices, toutes plus piquantes les unes des autres. de saupoudrer d’herbes (de Mickey?). Que la note ne soit pas trop salée. Mais tant que son chaudron est chaud et que sa vie est en ébullition, je puis vous dire dans ce cas, que Mr pilou sera cuit à point … ou saignant. Sous le couvercle ce dessine de la haute gastronomie, pas un vulgaire plat de restauration collective, je vous le promet.

feudechemine.jpg

 

Retour.

Retour dans ce qu’on appelle “le quotidien”. J’avoue ne plus trop savoir à quoi cela ressemble. Cela fait un moment que je suis sur la route, et j’avoue que j’adore ça. A peine posé dans mon antre provençale que je me cherche un nouveau projet, une nouvelle idée pour bouger. C’est maladif, c’est vital chez moi. Seulement voilà, j’ai mon projet artistique à réaliser, et ce n’est pas en vadrouillant à longueur d’année qu’il va avancer. Quoi que … 

Retour de mes posts à consonance philosophique. Ces derniers temps, je trouve que mon blog ressemblait à un blog stupide de chez skyrock. Mais c’est aussi ça Mr Pilou, tantôt simple pour apprécier les bonnes choses, tantôt compliqué quand il s’agit de comprendre le monde où il vit. 

Retour dans ce monde loufoque. Je regarde les infos ce midi, franchement, c’est pas nous qui marchons pas droit, c’est le monde qui va de travers. Il faudrait supprimer les politiques, les enfermer avec tout ce qui nous sert de média. Notre époque est dirigée par des malades mentaux. 

Retour de mes chats. Et oui, Mr Pilou a deux chats, Charlotte et Loukez. Indépendants, ils sont souvent en vadrouille, comme l’humain qui partage leurs vies d’ailleurs. Je trouve leurs câlins tellement doux, leurs ronronnements tellement apaisants. 

Retour gagnant ? Retour vers le futur ?  

retourautravailgr.jpg

Nice stunt.

C’est parti, on reprend la route. Beaucoup plus calmement que mon ami Manu. Un petit extrait du DVD “Nice stunt” que je conseille vivement à tous les fêlés de deux roues et de néo métal. Il m’a fait l’honneur d’habiller musicalement ses exploits sur une musique de Mr Pilou avec Money Lisa. Tout est réalisé sans trucage, on le voit d’ailleurs, à la fin de cet extrait, avoir quelques déboires avec la maréchaussée locale. Orlando exige le clip …

http://www.dailymotion.com/video/k37I1YGTZoj07fr3Z

Belle fée gore.

Dernier périple, après le culinaire, le cul dans la mer, le culturel.

Ces murs chargés d’énergies, d’oeuvres grandioses. Tous ces trésors de l’humanité.

Quoi de mieux que le Louvre ….

Petite mosaïque parlera mieux que mes mots.

collagelouvres.jpg

cliquez dessus pour agrandir.

Face à la mer.

Petit montage de notre périple côtier avant de partir pour le Louvre. Demain, retour sur la côte. Demain, retour de mes posts. Demain, Home sweet home. Qu’on est bien face à la mer. Qu’on est petit face à la mer. Qu’est ce qu’il fait froid dans le nord. Demain, retour dans la chaleur. Demain, popette sweet heart.

collagetrport.jpg

Again.

http://www.dailymotion.com/video/k6DsYwQQAt4o6e73Rm

Bienvenue chez les Picards.

Le nord, réserve naturelle de Groland ou autre “strip tease”. il faut avouer qu’il y a beaucoup de matières grises atrophiées dans cette région. C’est peut être dû à cette grisaille continuelle qui mine (de charbon) l’autochtone. Comment font ils pour vivre dans cette lumière, nous sommes fin aout et certains foyers ont déjà remis leurs chauffages, à peine coupés. Cependant, nous avons trouvé la chaleur ailleurs, nulle n’est à l’abri de belles rencontres. Visite de la cathédrale de Beauvais, somptueux coeur gothique, le plus haut d’Europe. Choup en profite pour y faire une petite prière, elle y demande de trouver un bon restaurant où l’on y cuisine que des produits naturels. Son vœu fût exhaussé, confit de canard et autres terrines et desserts à volonté terminèrent en beauté cette journée … ensoleillée.

collage1.jpg

 

Le Dimanche est normalement une journée tranquille, bercée par les ronronnements des moteurs de F1 et les ronflements du chien pépère. Pas en Picardie, on allume des barbecues sous la pluie, des côtes de bœuf à faire pâlir Gargantua. Apéritif avec un voisin breton, on se rend compte qu’on habitait le même village, le monde est petit, le sien est sympa. Du coup on reprend quelques verres et on sort les guitares. Quelques grillades plus tard, arrivent deux autres protagonistes, et pas des moindres. Bonjour, Mr pilou, bonjour Choup, bonjour Christine et Louise. Il n’en fallait pas moins pour sortir le champagne, vin rouge et autres liqueurs. L’autochtone boit bien, une descente qu’on aimerait pas remonter à vélo. Reprise des guitares, on crée un groupe ? On l’appellera “les ficelles Picardes”, je sais c’est facile, mais ça fait bien rire l’assistance. Le reste se résume en images. A suivre, notre virée choupesque sur les côtes Normande et Picarde. Nous partons cet après midi … sous la pluie.

collage2.jpg

12345

MAUX |
Une voix dans ma tête |
News tunisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le routar de sl
| AfricaDelice
| LAURALINE