Les 4 saisons d’Espigoule.

C’est un changement total de la vision de l’humanité. Voici LE film que je me passe régulièrement quand le moral n’est pas au beau fixe. Résultat garantie. Espigoule, petit village du sud est de
la France (haut Var), pas très loin de chez moi. Le printemps, l’été, l’automne et l’hiver. 4 saisons au cœur du village, tournées par Christian Philibert (travail d’arabe). Entre poésie, humour et burlesque. Les personnages aux fausses improvisations pagnolo-cassavétiennes de ce reportage film, sont si attachants de vérité, que nous sommes pris d’une irrésistible envie de boire un jaune en terrasse de chez Jean-Marc, d’absorber du poussi-miel ou de partir à la recherche du phacomochere. UNE PURE MERVEILLE. Aux antipodes de bienvenue chez les ch’tis. A revoir pour certains et A DECOUVRIR pour les autres, faites moi confiance. Les 4 saisons d’Espigoule est garantie 100 % anxiolitique. Je vous ferais découvrir quelques extraits de temps en temps. On commence par la bande annonce, Ambiance …

http://www.dailymotion.com/video/k4fTVBtLPPbErFgnvQ

 


2 commentaires

  1. tchitchi dit :

    J’ai profité d’une nuit d’insomnie pour jeter un oeil( que j’ai tout de suite repris, t’inquiète pas) sur la vidéo. D’accord avec le commentaire, effectivement ça remonte le moral. Bien que moi, je ne vois en toi qu’une ennemi. Mon pire ennemi.

    Tchitchi, version rancunière.

    Peut on bien voir avec un seul oeil ? ;-)

  2. tchitchi dit :

    heu..un ennemi plutôt…

    plutôt est inoffensif, c’est le chien de Mickey.

Répondre

MAUX |
Une voix dans ma tête |
News tunisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le routar de sl
| AfricaDelice
| LAURALINE