La nuit tous les slams sont gris #3.

.                                                                     jaimelavie1.gif

Au 2, rue Saint-ex. Lotissement du bon vivre. Solidarnosc années 70, racines profondes en devenir.

L’alloc’ se compte au centime prêt. L’humilité confirmant qu’elle avait de la classe, ouvrière.

Au 2, rue Saint-ex. Habitations aux loyers modérées d’architecture. C’est notre quartier – pas la cité – le quartier.

Une barres d’immeubles chocolatés, un coeur fondant et sucré, enrobées d’espaces verts naturels.

Au 2, rue Saint-ex. La bac de l’époque n’est pas emplis de peur ou de violence. Mais de sable. Sans mouvance.

La balançoire nous étourdit dans les cris et les rires. Les tourniquets étaient encore jumelés.

Au 2, rue Saint-ex. L’ascension sociale se jouait au toboggan et les comptes se réglaient aux billes. Sans filles.

Les fruits des adultes nourrissaient ceux de leurs entrailles. Saveur de verger sucrée, puis rasé.

Au 2, rue Saint-ex. Des caddies Oxydés poussent sous nos fenêtres et dans les descentes de cave. Nos caves.

Il est interdit de piétiner les massifs de pleurs. Modestes vases débordés de lourdes gouttes de sueur.

Au 2, rue Saint-ex. On respecte la douleur en lui imposant le bonheur. La larme du voisin en La mineur.

Les grands marient la voisine, dansant sur son chemin. Abus de mauvais vin au rythme des chants païens.

Au 2, rue Saint-ex. On craint toute les mères. Surtout quand leurs paires d’yeux sont couleur gris sévère.

Putin, j’me suis fait tuer par ma mère. Apprentissage du Sirop de mes rues bien amères.

Au 2, rue Saint-ex. On craint le gardien, même si on lui met la misère. Ce brave homme a grandit avec nos pères.

Les hivers tracent de sous pulls en K-way. Cédant la place aux shorts des printemps parfumés.

Au 2, rue Saint-ex. Mes rêves résonnent encore et en corps. Une pince à linge et un carton. Sur les rayons du cycle de ma vie.

 


5 commentaires

  1. tchitchi dit :

    mrpilou, version slameur? très réussi…Je suis étonnée…

    Ce sont des choses qui arrivent ;-p

  2. lenaelle dit :

    Hello,
    alors je ne sais pas si c’est parce que j’ai lu Tchitchi avant mais je retrouve bien un univers à la Renaud. Du coup je vous imagine…
    Très bien écrits ces mots.
    PS: Pour le sondage, mes yeux étant trop malicieux j’ai lu Adolf Hitler avec une choucroute et du coup imaginez mon état
    A bientô mrpilou


    Diantre, je suis beaucoup plus jeune que Renaud !! (sourire). Merci de ce passage, et pis comme je te trouve sympatoche et ben je te met dans mes liens !! na !! Oui la choucroute d’adolf à la jackson five ça pourrais le faire hahaha !! bises

  3. fantômette dit :

    bonjour mr pilou.
    J’ai voté un week end…avec les farcs , ça promène …

    sympa la cueillette aux champignons nan ? ;-)

  4. art.souille dit :

    réussi, ce petit bouquet de mots mon poto…plus que renaud, ca me fait penser a du bernie…c est pas mal non plus!!!
    merci pour cet aprem’, comme d hab, ton aide est pressieuse…
    zoubi MONSIEUR Pilou…


    Bah Bernie ou Renaud je prend. Mais bon, après tout c’est peut être juste du moi. Le reste n’est qu’une figure de style. Pis comme je viens de lire Sirop d’la rue, je voulais que ça y ressemble un peu c’est vrai. Bravo. Putain de carton quand même ^^.

  5. lenaelle dit :

    Merci mrpilou,
    je te retourne la politesse et te voila listé chez moi!
    A bientôt

    Oh c’est très gentil merci :-)

Répondre

MAUX |
Une voix dans ma tête |
News tunisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le routar de sl
| AfricaDelice
| LAURALINE