obole sacrée : massacre d’Albinos en Tanzanie et en Burundi

Chers bloggeurs de chez mrpilou, vous devez vous demander à qui est cette merveilleuse plume féminine qui s’annonce à vos yeux. Je suis Tchitchi, une amie de mrPilou. Nous avons décidé, MrPilou et moi d’écrire une nouvelle rubrique d’échanges. Au moment même où vous me lisez, mes lecteurs à moi lisent  Mrpilou  sur mon blog sur le même sujet.

 

 Je suis africaine. Mais ça vous l’avez compris si vous avez lu un ou deux articles du blog et que vous n’êtes pas fondamentalement DP (Débile profond). Et comme je suis convaincue qu’un DP ne peut pas lire ce qui est ici écrit, je continue, en vous considérant comme des gens à l’intelligence supérieure.

Euh…je me perds. Je disais donc que j’étais Africaine : teint noir, cheveux crépus, lèvres pulpeuses, callipyge et tout ce qui caractérise l’Africaine bon teint. Je dois pourtant vous faire avouer qu’il se passe des choses en Afrique qui font que je me pose souvent la question  » Ces tarés, dans quel siècle vivent-ils? » Je  vous vois déjà, penser que je suis une assimilée, une vendue et tout un tas de mal! Et bien non! « Halte-là, mauvais esprit » comme dirait Lenaelle. Non, je ne suis pas une assimilée, je suis une chantre chevronnée de la négritude dans toute sa splendeur ( je dors en lisant Ethiopiques, c’est vous dire). Non, je ne suis pas une vendue, je suis une je-m’en-foutiste jusqu’au-boutiste, titre impossible à cumuler avec celui de vendu.

Aujourd’hui, mes chers, mon je-m’en-foutisme jusqu’au-boutiste a dépassé le seuil critique de l’alerte rouge! Je suis hors de moi, consternée,  j’explose de colère horrifiée. Regardez un peu partout dans vos rues, il doit y avoir des pépites de Tchitchi…  Je suis sens dessus- dessous, tourneboulée, à deux pas de perdre la boule, non mais! Vous trouvez exagérée mon ire? Normal vous ne savez pas encore.  Profitez chers lecteurs des minutes d’innocence qui vous restent avant de plonger dans…

 Revenons à mes propos racistes d’Africaine contre certaines tribus d’Afrique. Il me  brûle de les traiter de « bande de tarés »! Mais je n’ose pas le dire trop haut, je ne veux pas m’attirer les foudres d’organismes anti-racistes qui, malgré les précautions prises en début de texte, pourraient penser que je suis blanche et  porter plainte contre moi.

La couleur de peau, parlons-en justement. Connaissez-vous l’abinisme? Non? Je vous montre d’abord ces photos avant de continuer mon explicationhttp://deboutcongolais1.blogspot.com/2007/10/un-homme-dune-quarantaine-dannes-rpudi.htmlhttp://forum.doctissimo.fr/forme-beaute/peau-cheveux/mannequin-albinos-sujet_148529_1.htmhttp://deboutcongolais1.blogspot.com/2007/10/un-homme-dune-quarantaine-dannes-rpudi.html:

Vous voyez ces photos? Ce ne sont pas des blancs mais bien des Albinos. Je vais vous mettre la définition de l’albinisme dont je me suis wikép-aidée: « L’albinisme est une maladie génétique. L’affection se caractérise par une absence de pigmentation de la peau, des poils, des cheveux, des yeux, due à l’absence de mélanine. Elle peut toucher les mammifères (et donc les humains), les oiseaux, les poissons, les amphibiens et les reptiles.Cette maladie est sous plusieurs formes possibles: l’albinisme partiel (Albinisme oculaire) ou l’albinisme total (Albinisme oculo-cutané).Les albinos ont une vision déficiente et sont sujets à des cancers de la peau s’ils ne sont pas protégés du soleil. »Vous ne comprenez toujours pas? Je vais être plus terre à terre. Les albinos naissent sans mélanine( le pigment que nous autres noirs avons en excédent, parait-il). Ce manque de pigments les rends plus blancs que les blancs et sujets à beaucoup de maladies dont le cancer de la peau. Les photos ci-dessus, vous montrent à quel point c’est saisissant;Mais si je vous parle d’albinisme, ce n’est pas pour jouer au médecin ou au cuistre mais bien parce qu’il y a problème….Bah oui, vous ne pensez tout de même pas que j’aurais risqué ma vie en traitant certaines tribus africaines de sauvages s’il n’y avait pas un cas de force majeure! Mercredi, le 21 octobre, je me suis installée sur mon balcon désormais célèbre pour prendre mon petit-déjeuner en écoutant RFI. il faut, d’ailleurs porter plainte contre RFI car j’ai dû renoncé à mon petit-déjeuner, dégoûtée par ce que j’entendais à travers les ondes!  Je dois pourtant vous annoncer qu’ au Sénégal l’inflation est à ce point critique que le commun de mes concitoyens prend un repas par jour. Alors, qu’est-ce qui m’a prise de renoncer à un repas alors que des centaines de personnes vendraient père et mère pour être à ma place? La voix melliflue d’une journaliste de RFI annonçait d’une voix placide qu’en Tanzanie, la chasse aux Albinos devenait de plus en plus acharnée et qu’une petite fille de dix ans venait de se faire tuer et découper en morceaux par un des chasseurs d’Albinos…Vous ne comprenez toujours pas? Et bien, moi aussi, j’ai eu du mal à accepter que ce que j’avais compris était vraiment ça…Car moi, ce que j’avais compris, c’était que des individus avaient tué une petite-fille parce que selon des connards de sorciers, ils auraient, les albinos, des vertus pourvoyeurs de chances si on les zigouille! leurs parties génitales notamment, seraient des talismans porte-chance… Pour que vous compreniez, je vous mets ici des explications qui j’ai trouvées en googlelisant pêle-mêle:« Quatre albinos ont été placés jeudi sous la protection de la police de Ruyigi dans la province du centre du Burundi, d’après Bbc News. Ces albinos craignaient pour leur vie, après que trois de leurs congénères avaient été tués et mutilés, par des malfrats probablement liés à des sorciers de la Tanzanie voisine. En moins d’un an, 26 albinos ont été tués en Tanzanie. Les albinos sont habituellement victimes de sacrifices humains dans certains pays africains, et leurs organes vendus à des sorciers, qui les utilisent dans des pratiques de magie noire sensées apporter la richesse »http://www.cyberpresse.ca/international/afrique/200810/21/01-31393-nouveau-meurtre-dalbinos-en-tanzanie.php 

Vous me suivez maintenant? Vous comprenez le sens de ma phillipique?

Je vous vois déjà rouler de gros yeux horrifiés. Bah oui, je partage votre horreur vous comprenez donc maintenant comment une noire a pu en arriver à l’extrémité de traiter de « sauvages », appellation aux consonnances racistes des gens de la même couleur de peau qu’elle.

 Je vois déjà des antropologues amateurs et des philantropes en perte vitesse et à l’humanisme senestrorsum essayer de me faire un cours d’ethnologie et de m’expliquer la cause de ces pratiques. Et bien, arrêtez tout de suite  toute veilleité de cette ordre.  Je suis Africaine merci, je connais bien le poids des coutumes et croyances et la difficulté de s’en défaire! Je n’essaie pas de trouver des solutions miracles pour faire entrer dans des cerveaux bornés et puceaux  à toute notion de droits de l’homme qu’un albinos est un être humain et qu’il ne faudrait pas le tuer. Je n’essaie même pas de dire aux prosélystes des sorciers Tanzaniens et Burundais, bref de toute L’Urundi, que les organes des Albinos ne sont pas des porte-bonheur, pas plus que les pattes de lapin en Europe ou je ne sais quelle superstition idiote.

( Si j’osais, je conseillerai à toute personne trop blonde et trop pâle, genre scandinave de se garder de partir dans cette zone Urundaise, la méprise est vite faite et une fois faite…)

Je me contente de dénoncer, c’est ce que je fais de mieux, dénoncer tout en sachant que je ne fais crier avec les loups mais ça soulage d’ouvrir sa gueule pour brailler des poncifs, quelque fois.

Cette histoire d’extermination des albinos me fait penser à une partique du même acabit.  Au plus fort de crise en RDC des Soldats de Jean-Pierre Bemba s’adonnaient au cannibalisme sur les tribus Pygmées  comme vous le verrez en cliquant ici .

Concluons en mettant les points sur les « i », cet article a un but d’information, si des gens dans place ont une analyse plus poussée, qu’ils se dénoncent! Première chose.

Deuxième chose: Pas de psychose concernant ces pratiques, elle ne concernent que la région Urundaise. La plupart des Africains ignorent mêmes qu’elles existent.

Troisième chose: Edouard, toi qui est journaliste tu pourrais peut-être nous éclairer sur certains points ou mettre des bémols salutaires?

Quatrième et dernière chose: je serais curieuse de voir l’analyse de Etum et de Hady sur cette question. Messieurs, il vous est expressément demandé de vous prononcer en votre double qualité d’érudits et d’Africains.

  Conclusion: Un gros bisou à mrpilou qui m’a invitée dans son illustre tanière et mes lecteurs avec moi. J’espère que je n’ai pas cassé trop de meubles. 

 

 


12 commentaires

  1. lenaelle dit :

    La preuve que ce n’est pas de notoriété publique, je suis africaine aussi mais absolument pas au courant de ces barbaries!
    Je ne suis pas horrifiée, c’est pire que cela! Pauvres familles, pauvres albinos! Pourquoi faut-il toujours qu’on s’illustre par des non sens? Démembrer un enfant pour devenir riche, pour avoir de la chance? Alors avec toi je hurle: ‘mais c’est quoi ces tarés!!!!!’
    Et ces charlatans de mes deux, ses prophètes de pacotille, ces marabouts en veux-tu en voila, se rendent-ils compte de l’effet dévastateur qu’ont leurs prophéties à la noix? Non mais franchement. Nous sommes en 2008 et lire des trucs comme ça me pousse à me demander à quel état de régression nous sommes…
    Et aussi de me demander que fait l’état à part se féliciter???

  2. tchitchi dit :

    @Lenaelle: Je suis aussi bouleversée que toi. Je suis scandalisée, horrifiée, j’ai mal. Je ne sais même pas comment aborder le sujet tellement il me fait mal!!!! Les croyances ont la peau dure et dans des pays à la pauvreté et à l’analphabétisme aussi sévères, dur, dur de sensibiliser…

  3. Alfea dit :

    Casser des meubles ? non.
    Dénoncer des actes des barbaries oui.
    Pour ma part, cela ne me choque pas outre mesure parce que tout simplement, de tous temps, l’humain abuse de la faiblesse d’autres sous couvert de coutumes bienfaisantes. Tu serais étonnée, de connaître les anciennes pratiques de ceux que l’on appelle posément « les catholiques ».
    Ce n’est très malheureusement qu’une pierre de plus à l’édifice inhumain que notre espèce est capable d’édifier.
    Heureusement, il existe d’autres coutumes, beaucoup plus belles et beaucoup plus magnifiques. Je pense que ce sont à celles-ci que nous devons nous raccrocher, pour nous faire avancer sur le chemin de la paix, de l’amour et surtout de l’espoir.
    Garde cet espoir toujours à l’esprit, il te permettra d’anticiper des situations vils telles que celle que tu viens de nous relater plus sereinement.
    Suis de tout coeur avec Toi et Mr Pilou.
    Alfi

  4. tchitchi dit :

    @Alfi: Merci pour ton commentaire, c’est un sujet délicat, il n’y a pas mille personnes qui osent s’aventurer à en parler…

  5. natty dit :

    ……

    Je n’etais pas au courant non plus. CA me donne vraiment la nausée

  6. tchitchi dit :

    @natty: Ma chère Natty, au moins, la sensiblisation aura fonctionné en ce qui nous concerne!!!

  7. bérengère dit :

    Bonsoir,
    Ce soir, j’etais au téléphone avec une amie, quand aux infos ils nous ont montré ces horreurs ( je ne trouve pas le terme assez fort pour crier ma colère…. )
    J’ai honte de mes frères. Je ne comprends pas. Je pleure à cause de ces barbaries perpétrées aux noms de croyance….
    Il est vrai qu’il faut se raccrocher à ces coutumes si belles et si fondatrices d’amour. Mais, là, à l’instant où j’écris, j’ai beaucoup de mal…
    Je vous souhaite une bonne soirée…. amicalement.

    Tchitchi étant au Benin actuellement ne peut pas te répondre, mais elle le fera certainement dès qu’elle aura trouvée une connexion internet. Merci pour ton avis, il rejoint le miens, celui de l’auteur tchitchi, ainsi que celui de nombreux lecteur de ce blog. C’est purement scandaleux.

  8. renee dit :

    bonjour à tous..
    apres avoir entendu aux infos ces nouvelles horribles concernant le sort des albinos en tanzanie, et dans d’autres pays de notre continent, je vous avoue que je suis profondément choquée et que ce sujet me hante. oui, comme vous le dites, ce sont des sauvages. quel etre humain digne de ce nom pourrait de sang froid battre un enfant, puis le découper, le dépecer, comme du gibier? ce ne sont pas des hommes…leur sauvagerie n’a d’égal que leur lacheté.

    d’autres sites, d’autres blogs réagissent sur le sujet..et evidemment, c’est tout le continent africain qui souffre de ces actes d’un autre age.nous sommes encore une fois stigmatisés, et salis. je ne peux m’empecher de ressentir une certaine forme de honte, moi si fiere de ma négritude, et je ne sais meme pas quel argument opposer à tous les propos rabaissants qui fusent contre notre pauvre peuple.

    mais il y a urgence…j’ai envie d’agir, faire quelque chose, meme un geste , un seul, qui ne changera pas le monde, helas!! que peut on, à notre petit niveau, faire?savez vous si des actions sont mises en place, des ong prévoient elles d’intervenir? l’opinion internationale va t’elle reellement se soucier du sort des albinos braconnés, il n’y a pas d’autre terme?

    ravie d’avoir découvert votre blog…j’aurais aimé l’avoir découvert par le biais de sujets moins tragiques..

    bonne continuation!

    J’ai écrit un complément d’info ici si cela t’interesse. Merci pour ton mot.

  9. KAMENI dit :

    je suis moi même africain ma grande et je te rejoins de tt coeur dans tes positions , a travers ce triste fait divers , c’est l’afrique qui démontre encore et encore et encore que le temps est figé sur cette belle terre , mais plus encore ça démontre bien que le monde est toujours malade de son idiotie récurante , ce qui est triste pour nous autres africains c ‘est qu’on se targue de vouloir être des gens bien , revanchard de l’occident mais je pose la question ? sur quelle base et de quel droit si nous ne pouvons pas regarder en face nos propres maux.

    L’humain est profondément mauvais , elle prétend croire en dieu ? mais quel dieu ?

    Dieu ?? aie aie aie !!

  10. valdo perez dit :

    Salut à tous,
    je suis Hugues Pérez NGANDO albinos et grand frére de deux petites soeurs albinos comme moi. par ailleurs je suis le sécrètaire général de l’association mondiale pour la défense des intérêts et la solidarité des albinos (ASMODISA) région du littoral à douala au Cameroun.
    de prime à bord, je voudrais avec une trés trés fort énergie condanné ces pratiques qui ma foie n’honnore l’être humain car nous sommes tous les créatures de DIEU le pére et lui seul sait pour quoi il cré chacun de nous.
    les masacres de nos semblables en tanzanie, burundi et autres pays que j’oublis certainement nous ont ous rendu malade, amére,farouche, ces masacres ont plongé non seulement l’albinois mais tout le monde entier dans un desespoir sans parail.
    que pensent certaines personnes à propos des albinos? et est que tout cela est bien vrais?LA REPONSE EST BIEN NON.
    nous les albinos nous sommes les étres humains comme tout le monde et DIEU nous a doté de tout ce que vous avez.
    nous sommles capable de faire tout ce que l’autre, la seule différence c’est bien ce manque de mélanine qui nous donne la couleur de peau que nous aborons.
    et nous sommes d’une intélligeance sans paraille qui nous permet non seulement d’avancé trés vite dans nos études mais aussi de bien assumer les missions que l’On nous confie exemple ( Jean jacques NDOUDOUMOU directeur général de L’ARMP), (Présdent EBENE NSEKE/ homme d’affaire) et bien d’autres.
    que ceux là comprennent que les parties des corps des albinos ne rapportent rien si non moi je ne serais pas pauvre alors que mes cheveux et autres parties de mon corps peuvent me rendre trés riche.
    que cela sesse mes chers fréres, ne nous laissons plus emprter par ces charlatans qui ma foie sont des gens sans foie ni loi.
    l’albinos est un être à part entier comme vous et non un être à part.
    merci.
    0023799459227
    0023776674727
    0023733010112
    valdoperez1@yahoo.fr
    asmodisa_littoral@yahoo.fr

    Cet article était dans ce but cher Hugues Pérez NGANDO, heureux de vous avoir aidé a ma manière. Même si je ne partage pas votre certitude d’avoir été crée par un Dieu ni que des gens puissent vivre sans foie ^^ Au plaisir mr Pilou

  11. ambdi dit :

    je m’appelle ambdi je suis originaire des comores et ce sujet me donne des frissons. ces croyances sont complètement incompréhensible. certe la pauvreté reigne dans ces pays, mais la vie n’a pas de prix. je pleure pour ces êtres humain, coton noir d’afrique. je n’aurais pas assez de mots pour expliquer ce que je ressens mais ce qui est sur c’est ça n’a aucune importance. j’ai seulement peur pour nous, nous les peuples noir jusqu’ou iront barbaries? nos ancetre on étaient persécuté dans le temps parqu’ils étaient noir. maintant nous les noirs persécutons les negre-blanc au marché noir. inhumain, assassin. j’ai honte d’être ce que je suis.


    Tu es juste un homme, qu’ils soient Noir, blanc ou jaune c’est la même chose. C’est la triste réalité … L’homme peut être mauvais. Merci pour ton commentaire. Mr Pilou

  12. Ruiz dit :

    Bravo ! Pour ce coup de gueule, je suis un blanc, mais l’indignation n’a pas de couleur.
    Les pratiques de sorcelleries et de gourous devraient être combattues de manière vigoureuses quelles que soient les pays ou les religions.
    Je pense aussi à l’extermination de certaines espèces comme les gorilles des montagnes, et autres mammifères marins, massacrés juste pour leurs ailerons prétendus aphrodisiaques, ou les animaux à fourrure pour faire des parures aux connasses qui les portent et pour lesquels il faudrait pousser des coups de gueule plus fréquents et faire des lois plus coercitives envers ces gourous et ces gens ignobles de toutes natures, qu’ils soient blancs ou noirs.

    Si l’intelligence humaine a des limites, son ignorance et sa bêtise atteignent souvent des dimensions astronomiques.

Répondre

MAUX |
Une voix dans ma tête |
News tunisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le routar de sl
| AfricaDelice
| LAURALINE