Wagon lit.

Cela fait quatre mois que ce blog est ouvert. Ouvert sur ma vie, mes envies, mes emmerdes, mes joies. Ouvert dans l’urgence, comme un exutoire, un cri. Un bilan de ma vie, un inventaire du temps passé. Je n’ai plus besoin de crier, je parle avec calme dorénavant. Quatre mois c’est peu, et pourtant cela suffit parfois à faire le tri des décennies passées. La conclusion de tout cela, si conclusion doit avoir lieu, est que je ne regrette vraiment rien de mon passé. Finalement, j’ai toujours agit en mon âme et conscience. Et les rares fois ou j’ai perdu la raison, ce fût par amour. Donc aucuns regrets, même si parfois cet amour ne fût pas compris, même si parfois cet amour fût trahis, même si parfois cet amour fût salis, même si parfois cet amour ne fût que dans un sens, aucun regrets.

J‘ai toujours préféré aux « pourquoi » les « comment ». Comment faire pour que j’aille mieux au lieu d’un pourquoi je vais mal. comment embellir l’avenir plutôt qu’un pourquoi j’ai fait ces erreurs. Je ne suis pas du genre à souffler sur le miroir aux regrets, la buée s’efface de toute manière avec le temps. Je suis un vrai rêveur, celui qui rêve de l’impossible. Je le serais toute ma vie, malgré les trahisons, les mensonges, la méchanceté gratuite que nous pouvons tous subir dans notre vie quotidienne. John Barrymore disait : « Un homme n’est vieux que quand les regrets ont pris chez lui la place des rêves. » Je suis assez d’accord avec cela. Je suis un enfant.

Alors bien sûr, comme tout le monde, j’ai dût faire souffrir moi même d’autres personnes. Comme j’ai souffert moi même de certaines situations. A cela je répondrais qu’en aucun cas ce fût volontaire. Ce voyage de la vie est rapide, et parfois nous ratons certaines gares. On se trompe de wagon, on loupe des trains. On cours derrière. Mais on ne peut jamais rattraper la locomotive de la vie. Alors à tous ceux là, je m’en excuse vraiment et leurs souhaite d’attraper le prochain express du bonheur, de s’asseoir confortablement sur leurs sièges, et d’apprécier le paysage qui s’offre à eux. N’oubliez jamais que c’est un aller sans retour.

trainquiroule.gif

 


9 commentaires

  1. llorene dit :

    Je fut un wagon de ta vie et c’est vrai que ce train que nous avons pris ensemble, nous a fait voyagé…

    Il nous a fait grandir, évoluer ^^… Tous ces bons moments passés et les pires en vieux souvenirs… C’est la vie ; l’esprit fait le tri, pour moi il ne reste que le meilleur ; et merci pour ça tof !

    Ce blog, tu dis, « ouvert depuis 4 mois », c’est peu… Je trouve qu’en 4 mois, tu as eu le temps et la patience d’ouvrir toutes ces cases fermées au fond de toi… Des fois de bonnes surprises, et hop, tu passes à la boîte suivante, parfois de moins bonnes (et celles là, pour les déballer, les vider et bien les reranger, ben faut un ti peu plus de temps)… En tous cas, tu avances et rien que pour ça, vive ce blog ^^…

    Longue route encore à toi et que ce train de la vie te fasse encore parcourir les paysages qui te font rêver…

    Merde si je m’attendais à ça … c’est malin j’ai les yeux mouillés. Notre voyage fût effectivement magnifique. que rajouter … Merci.

  2. natty dit :

    :-)

    J’aime beaucoup ta manière de penser, comment tu vois la vie… :)

    Merci ça me fait plaisir de me savoir compris.

  3. chris spé dit :

    en tout cas, merci pour ce partage… je trouve qu’on en apprend beaucoup plus en lisant des blogs tels que le tien plutôt qu’en se plongeant dans des traités de philo, psycho et autres. chris.

    Bah venant de toi mon pote ça me touche sincèrement. Mais je te retourne le compliment, vraiment ;-)

  4. bastien dit :

    big up mon frère.on fait ce qu on peut.c’est vrai que ça va vite…. et pourtant j en suis qu au début, et pourtant la fin est proche.mais la vie est là, la putain d’sa mère, et au moins on en bouffe!

    jusqu’à la dernière part je savourerais ;-)

  5. missreplick dit :

    kikou Mr Pilou

    Mmm des passages me rappellent une chanson…
    Tu dis que nous louppons des trains je n’en suis pas sure. Ne serait ce pas plutot que nous changeons de destination?
    Et je pense que si tu ne prends pas la locomotive c ‘est qu’à bien y réfléchir elle ne t’était pas destiner…
    J’aime bien quand tu laisses vagabonder tes pensées et que tu nous entraines à tes cotés…

    Bisousssss et Bonne soirée
    La Miss

    Personnellement je pense avoir louper un train. une fois, un jour ou j’étais sûrement trop pressé, trop stressé ou tout simplement trop con. j’aime bien quand tu aimes bien ^^

  6. fantômette dit :

    que rajouter ? Tout est dit : c’est tout toi, c’est tout . Ta philosophie de la vie quoi…

    à l’état pur !! bisous fantomette ^^

  7. Ptite Smily dit :

    J’aime vraiment beaucoup ce que tu écris et ta façon de penser !
    Oui le train de la vie est comme un tgv, mais chaque gare manquée nous permettra d’en recréer une autre innatendue.
    Prenons les commandes de ce train pour faire en sorte que les paysages soient les meilleurs possibles !

    Merci ptitesmily !!

    Dernière publication sur Je suis moi, et c'est déjà pas mal : 8 mois...pour un bout de vie passée

  8. lenaelle dit :

    Au risque de paraitre gnagnan: j’aime beaucoup ta manière d’écrire! Ca m’apprendra à venir commenter en premier ;)
    Dès fois tu es comme moi, tu penses comme moi, c’est fou! Ne pas s’encombrer de regrets, vivre tout simplement en gardant le bon et en oubliant ce qui fait mal. Bon d’accord avant d’oublier: apprendre.

    Mrpilou perdant la raison: je veux! Ouais bientôt en mode groupie…
    Mrpilou me jouant un air de guitare: j’espère!
    Bises à toi

    PS: au fait du coup tu ne nous dois pas genre 4 mois de consultations par hasard? hahaaahaa

    Combien je te doit ?

  9. Elisa dit :

    Ton train à toi est bien particulier. Il s’est arrêté dans des gares loufoques, mais aussi perdues…; variées mais aussi uniques, qui t’ont permis de comprendre l’essentiel: tu es Toi, Personnage quasi culte, rebelle et généreux,d’une gentillesse et d’une intelligence rares, tu mérites d’autres jolies destinations à la hauteur de ce que tu es. Profites encore et encore, ne t’arrête jamais… Je suis heureuse d’avoir fait partie de ton train, et surtout de ne pas l’avoir totalement quitté. Comme quoi les grèves ne durent jamais longtemps…finalement!
    Voilà, c’était mon petit bouquet du jour, avc des roses roses et un large clin d’oeil.

    Je suis sans « voie » …

Répondre

MAUX |
Une voix dans ma tête |
News tunisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le routar de sl
| AfricaDelice
| LAURALINE