L’eau aime le pastis.

J‘aime bien le Dimanche soir, j’ai remarqué que c’était un soir propice à l’écriture, alors j’aime me placer devant ma pensine (petit surnom que j’ai donné a mon blog) et y déversé toute mes expériences de la semaine. J’aime ces moments de solitude avec moi même, de pouvoir prendre le temps d’analyser chaque moment et événement que j’ai pût vivre dans ma semaine.

Le plus marquant étant ma soirée au stade vélodrome de Marseille pour la rencontre de football OGC Nice/Marseille. C’était la première fois que j’assistais à un match au Vélodrome. Et oui, mr pilou aime le foot et se rend souvent au vieux stade du Ray qu’il adore, mais n’est pas un supporter acharné qui effectue les déplacements à l’extérieur. Mais bon là, c’était différend. Premièrement, je voulais assister à un match dans ce stade pour y connaître l’ambiance et deuxièmement mon équipe fétiche y était à l’affiche. Alors, j’ai accepté l’invitation de mon frère qui avait des places gratuites en loge. Bah ouais, passer 2 heures dans un kop, avec un mec bourré a droite qui te dégueule dessus, un mec à gauche qui te chope le bras toute les dix minutes en te faisant bien comprendre qu’il serait de bon ton, de dodeliner de la tête en braillant à tue tête, qui ne saute pas n’est pas Niçois. Et dans le même temps, un troisième, derrière, sui te met le feu a tes cheveux parce qu’il est vexé que tu ne lui ai pas dit bonjour (si, si, ça m’est arrivé). C’est pas trop trop mon truc. Alors l’attrait de son invitation se présentait donc dans le mot magique : loge.

Départ de Nice, arrêt a Draguignan pour y récupérer mon ogre (surnom donné a mon pote), arrivé Marseille, parking de castellane, a deux station de la ligne rond point du prado. Et oui, se garer à proximité du stade quand on est immatriculé en 06 et non 13 (petit cour de code postal, si ça avait été Lyon j’aurais pût dire 69, euh, enfin vous m’avez compris), représente évidemment le risque de te retrouver avec une compression de Cesar (qui lui est Marseillais) à la place de ton véhicule. Oui je sais c’est très con, mais le foot n’attire pas que des prix nobel, sinon Zidane (un autre Marseillais), n’aurait pas fait cette carrière qu’on lui connais.

Revenons à plus belle la vie. Dix minutes de métro interminable entouré de supporters marseillais. Mais qu’est ce qu’il tire la gueule ces Marseillais !!!! c’était d’une tristesse Zolesque (je sait pas si ça se dit ou si je l’ai inventé). On dirait des poilus partant au front. Pas un poil d’humour, pas un sourire, pas même une fraternité entre eux dans ce satané métro. Ce fût mon ressenti le plus fort dans ce début d’exploration en terre inconnue. Jusqu’alors, je n’y vois aucune différence avec leurs homologues Parisiens : Ils vont au match en faisant la gueule dans le métro. Quelques fouilles au corps plus tard nous entrâmes dans l’enceinte. Tribune Jean Bouin, j’en déduit que c’est sans doute la plus ancienne, puisque seule à être construite en Béton. Nous prenons place, tiens c’est sympa le petit coussin sur le siège, mais de toute manière, je passe la plupart de mon match debout au grand dâme de mes voisins de derrière. Dix huit heure, nous décidons de nous rendre au salon nous restaurer. Imaginez vous, des tables remplis de mets aussi délicieux les uns des autres (bravo le traiteur), et bien sûr … l’open bar. L’erreur !! Première faute Marseillaise, laisser rentrer des Niçois dans un endroit ou l’alcool et le champagne sont à volonté.

L’arbitre siffle le coup d’envois du match, nous sommes affalés sur nos petits coussins de supporter bobo. C’est ridicule, je m’en aperçois, mais qu’est ce que c’est bon d’être confortablement installé. Les supporters Marseillais crient pour la libération de Santos, un des leur, récemment condamné par la parodie de justice espagnol, à trois ans et demi de prison, pour avoir jouer du coude lorsque ces incapables de flics, ont chargés sans raison le kop Marseillais. Aussi incapable en Espagne qu’en France à gérer des événements qui attirent des foules. Ajoutez a cela, un racisme anti-Français primaire qui règne de plus en plus en territoire ibérique (je le ressent parfois quand je vais à Barcelone), et vous obtenez un pauvre type, qui se prend presque quatre ans d’emprisonnement, pour le simple délit de s’être défendu contre ces décérébrés matraqueurs. Pas un membre du gouvernement n’a pour l’instant réagis à ce scandale, à quoi ça sert d’avoir pris un franchouillard rugbyman aux sports si il n’intervient pas en haut lieu pour une véritable justice d’un de ses concitoyens. A quoi il sert ce Laporte, sa fonction ressemble de plus en plus a un emploi fictif.

Mais revenons au pré, et à ses moutons. Le temps de digérer les dernières crevettes (succulentes) du buffet, que Nice perd déjà 2/0. La mi-temps est sifflé ainsi que quelques verres en loge (mon ogre à épuisé les stocks de champagne). Nous revoilà, ragaillardis par le buffet (chinois) dressé pendant la pause. Nous avons pris possession de la tribune dès le premier but somptueux (comment ça mauvaise foi) de notre équipe fétiche rouge et noir. D’ailleurs au sujet des couleurs, comment les marseillais peuvent supportés un maillot aux couleurs si particulière (bleu fadasse, blanc et … Orange), on peut être fan de foot et garder un minimum de bon gout que diable. Nous attendons un deuxième but de Nice qui ne viendra jamais, la barre transversale en ayant décidée autrement. Coup de sifflet final, métro plein de Marseillais ayant repris leur tronche de Parisiens, parking, autoroute, panneau Nice/côte d’Azur. Nous avons gagné le championnat des tribunes privilèges. Nous avons passé un très bon moment. J’espère juste que la bonne mère ne prend jamais le métro pour aller sur la plage du Prado.

 

L'eau aime le pastis. dans pilou Nissart compression-plate-cesar-1970_reference

 


3 commentaires

  1. chti-vampyr dit :

    Se faire cramer les tifs au foot !!! Y a tentative de calvitie là !
    Sinon , c’est vrai que les couleurs Marseillaises sont à chier … Et comme les fabricant de fringues de sport sont tous très originaux , ben ya plus que des schtroumpf marseillais partout maintenant … Beurk…
    C’est la caisse de Mr Pilou qui est toute scrabouillée ??? bah , po grave ! Elle etait moche …..Vive le vélibe ! ! !
    Sinon , je vend une 4 l sans controle technique 5000 euros , elle est blanche , reste à lui coller une bande bleu moche sur le capot et ca se revend bien 7000 à la sortie d’un stade Marseillais … :-) )
    à Mr Pilou

    hahaha c’est clair que tu pourrais la refourguer aux schtroumpf ;-)

  2. chris spe dit :

    un chouette moment… je dois avouer que ça me saoûle (et pas comme j’aime)tout le truc que l’on fait autour de paris et marseille… faut quand même pas oublier que ces deux clubs ont plusieurs fois frôlé la ligue2… j’ai pu constater l’absence d’humour des marseillais lors d’un rennes/marseille alors que j’étais dans le midi… j’étais le seul supporter rennais dans le bar, ça a failli terminer en baston (c’est ma compagne qui m’a empêché de sortir héhé)… bonjour le niveau! porte-toi bien. chris

    Ouais c’est clair qu’ils sont un peu teubè, on est loin de l’esprit pagnolesque que j’admire tant. Mais c’est vrai qu’il y en a marre que les médias ne parlent que de Paris, Lyon ou Marseille alors que Rennes et Nice sont dans les 5 premiers du championnat depuis plusieurs journées. Mais bon, c’est le problème des médias actuel, journalisme a sensation plus que d’information. Rouge et Noir powaaa

  3. monzoeil dit :

    cher Mr Pilou, je ne garde pas un excellent souvenir du passage de l’OGC Nice au stade du Moustoir à Lorient : 1 – 0 pour les visiteurs !
    moi qui étais de passage comme parfois dans ma ville natale, je fus quelque peu déçu mais c’est le jeu !

    Moi par contre je garde un excellent souvenir de mes concerts à Lorient dans les pubs, dont un arrêté pour tapage nocturne par un policier complètement bourré. On a fini le concert dans le local des Vikings, un club de motard fan de motorhead (sourire). A l’aise Breizh ^^

Répondre

MAUX |
Une voix dans ma tête |
News tunisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le routar de sl
| AfricaDelice
| LAURALINE