Archive pour décembre, 2008

L’eau aime le pastis.

J‘aime bien le Dimanche soir, j’ai remarqué que c’était un soir propice à l’écriture, alors j’aime me placer devant ma pensine (petit surnom que j’ai donné a mon blog) et y déversé toute mes expériences de la semaine. J’aime ces moments de solitude avec moi même, de pouvoir prendre le temps d’analyser chaque moment et événement que j’ai pût vivre dans ma semaine.

Le plus marquant étant ma soirée au stade vélodrome de Marseille pour la rencontre de football OGC Nice/Marseille. C’était la première fois que j’assistais à un match au Vélodrome. Et oui, mr pilou aime le foot et se rend souvent au vieux stade du Ray qu’il adore, mais n’est pas un supporter acharné qui effectue les déplacements à l’extérieur. Mais bon là, c’était différend. Premièrement, je voulais assister à un match dans ce stade pour y connaître l’ambiance et deuxièmement mon équipe fétiche y était à l’affiche. Alors, j’ai accepté l’invitation de mon frère qui avait des places gratuites en loge. Bah ouais, passer 2 heures dans un kop, avec un mec bourré a droite qui te dégueule dessus, un mec à gauche qui te chope le bras toute les dix minutes en te faisant bien comprendre qu’il serait de bon ton, de dodeliner de la tête en braillant à tue tête, qui ne saute pas n’est pas Niçois. Et dans le même temps, un troisième, derrière, sui te met le feu a tes cheveux parce qu’il est vexé que tu ne lui ai pas dit bonjour (si, si, ça m’est arrivé). C’est pas trop trop mon truc. Alors l’attrait de son invitation se présentait donc dans le mot magique : loge.

Départ de Nice, arrêt a Draguignan pour y récupérer mon ogre (surnom donné a mon pote), arrivé Marseille, parking de castellane, a deux station de la ligne rond point du prado. Et oui, se garer à proximité du stade quand on est immatriculé en 06 et non 13 (petit cour de code postal, si ça avait été Lyon j’aurais pût dire 69, euh, enfin vous m’avez compris), représente évidemment le risque de te retrouver avec une compression de Cesar (qui lui est Marseillais) à la place de ton véhicule. Oui je sais c’est très con, mais le foot n’attire pas que des prix nobel, sinon Zidane (un autre Marseillais), n’aurait pas fait cette carrière qu’on lui connais.

Revenons à plus belle la vie. Dix minutes de métro interminable entouré de supporters marseillais. Mais qu’est ce qu’il tire la gueule ces Marseillais !!!! c’était d’une tristesse Zolesque (je sait pas si ça se dit ou si je l’ai inventé). On dirait des poilus partant au front. Pas un poil d’humour, pas un sourire, pas même une fraternité entre eux dans ce satané métro. Ce fût mon ressenti le plus fort dans ce début d’exploration en terre inconnue. Jusqu’alors, je n’y vois aucune différence avec leurs homologues Parisiens : Ils vont au match en faisant la gueule dans le métro. Quelques fouilles au corps plus tard nous entrâmes dans l’enceinte. Tribune Jean Bouin, j’en déduit que c’est sans doute la plus ancienne, puisque seule à être construite en Béton. Nous prenons place, tiens c’est sympa le petit coussin sur le siège, mais de toute manière, je passe la plupart de mon match debout au grand dâme de mes voisins de derrière. Dix huit heure, nous décidons de nous rendre au salon nous restaurer. Imaginez vous, des tables remplis de mets aussi délicieux les uns des autres (bravo le traiteur), et bien sûr … l’open bar. L’erreur !! Première faute Marseillaise, laisser rentrer des Niçois dans un endroit ou l’alcool et le champagne sont à volonté.

L’arbitre siffle le coup d’envois du match, nous sommes affalés sur nos petits coussins de supporter bobo. C’est ridicule, je m’en aperçois, mais qu’est ce que c’est bon d’être confortablement installé. Les supporters Marseillais crient pour la libération de Santos, un des leur, récemment condamné par la parodie de justice espagnol, à trois ans et demi de prison, pour avoir jouer du coude lorsque ces incapables de flics, ont chargés sans raison le kop Marseillais. Aussi incapable en Espagne qu’en France à gérer des événements qui attirent des foules. Ajoutez a cela, un racisme anti-Français primaire qui règne de plus en plus en territoire ibérique (je le ressent parfois quand je vais à Barcelone), et vous obtenez un pauvre type, qui se prend presque quatre ans d’emprisonnement, pour le simple délit de s’être défendu contre ces décérébrés matraqueurs. Pas un membre du gouvernement n’a pour l’instant réagis à ce scandale, à quoi ça sert d’avoir pris un franchouillard rugbyman aux sports si il n’intervient pas en haut lieu pour une véritable justice d’un de ses concitoyens. A quoi il sert ce Laporte, sa fonction ressemble de plus en plus a un emploi fictif.

Mais revenons au pré, et à ses moutons. Le temps de digérer les dernières crevettes (succulentes) du buffet, que Nice perd déjà 2/0. La mi-temps est sifflé ainsi que quelques verres en loge (mon ogre à épuisé les stocks de champagne). Nous revoilà, ragaillardis par le buffet (chinois) dressé pendant la pause. Nous avons pris possession de la tribune dès le premier but somptueux (comment ça mauvaise foi) de notre équipe fétiche rouge et noir. D’ailleurs au sujet des couleurs, comment les marseillais peuvent supportés un maillot aux couleurs si particulière (bleu fadasse, blanc et … Orange), on peut être fan de foot et garder un minimum de bon gout que diable. Nous attendons un deuxième but de Nice qui ne viendra jamais, la barre transversale en ayant décidée autrement. Coup de sifflet final, métro plein de Marseillais ayant repris leur tronche de Parisiens, parking, autoroute, panneau Nice/côte d’Azur. Nous avons gagné le championnat des tribunes privilèges. Nous avons passé un très bon moment. J’espère juste que la bonne mère ne prend jamais le métro pour aller sur la plage du Prado.

 

L'eau aime le pastis. dans pilou Nissart compression-plate-cesar-1970_reference

Le tunnel d’or.

http://www.dailymotion.com/video/k2AvvEoqIaO72ZQynA

La revanche de mr Ronchon.

Cela fait des mois que mme Ronchon au travers de ses piquantes et souvent pertinentes interventions, s’acharne sans pitié sur ce pauvre mr Ronchon qui ne peut se défendre n’ayant, à ma connaissance, aucun blog en activité. Lorsque ces ronchonneries s’adressent a mr Ronchon, elle reflète évidement le coté provocatrice de son auteur vis à vis des hommes que nous sommes (si, si!). J’ai donc dégoté cette perle sur la toile qui se pose en une magnifique vengance de mr Ronchon.

 Voilà comment les choses se passent RÉELLEMENT…

1. Si vous pensez que vous êtes grosses, vous l’êtes. Ne nous le demandez plus. Bougez-vous le popotin et allez au gymnase-club.

2. Apprenez à utiliser la lunette des toilettes : si elle est relevée, baissez-la, c’est pas compliqué, et arrêtez de vous plaindre.

3. Ne vous coupez pas les cheveux. Jamais. Ca crée des disputes inutiles quand nous osons faire des commentaires.

4. Les anniversaires, les fêtes et
la Saint-Valentin ne sont pas des quêtes visant à vérifier que nous sommes capables de trouver le cadeau idéal…

5. Parfois, nous ne pensons pas à vous. Il faut le savoir et vivre avec.

6. Samedi = football . C’est comme ça.

7. Le shopping n’est PAS un sport.

8. Ce que vous portez est génial. Vraiment!!!

9. Demandez-nous ce que vous voulez directement. Les sous-entendus subtils, ça ne marche pas.

10. Apprenez que pisser debout de face, c’est plus difficile que pisser debout droit en dessous. Même en faisant attention, on ratera la cible de temps en temps.

11. La plupart des mecs ont 2 ou 3 paires de chaussures maximum, alors qu’est-ce qui vous fait croire qu’on est capables de choisir la paire parmi les 30 autres qui ira bien avec cette robe ?

12. Une migraine qui dure 17 mois, c’est une maladie. Voir un docteur.

13. Votre mère n’est pas obligatoirement notre meilleure amie.

14. Vérifiez l’eau et l’huile de temps en temps. C’est un élément essentiel de l’entretien de la voiture.

15. Notre relation ne sera plus jamais comme les deux premiers mois où nous sommes sortis ensembles.

16. Tout ce que nous avons pu dire il y a plus de 6 ou 8 mois est irrecevable dans une dispute aujourd’hui.

17. Ce n’est pas la robe qui te donne l’air grosse. C’est tout ce putain de chocolat !!!

18. Nous dire que tous les top-modèles sont trafiqués vous fait passer pour des jalouses mesquines et ça ne nous empêchera certainement pas de lire les magazines.

19. Les top models hommes aux corps de rêve qu’on voit dans les magazines sont tous homo.

20. Si ce qu’on dit peut être interprété de deux façons, et que l’une d’elle vous rend triste ou en colère, vous avez mal interprété.

21. Laissez nous mater. Si on ne le fait pas, comment voulez vous qu’on puisse vous dire que vous êtes tellement mieux que les autres ?

22. Si c’est possible, merci de nous dire ce que vous avez à nous dire pendant les pubs et pas pendant la mi-temps parce que c’est là qu’on va pisser, chercher de la bière pour le deuxième mi-temps ou écouter l’analyse des “experts”.

23. Quand nous sommes au lit et avons l’air fatigués, c’est que nous sommes fatigués et ça ne veut surtout pas dire que nous voulons parler de notre RELATION.

24. Si vous voulez un dessert après le plat, prenez en un. Vous n’êtes pas OBLIGÉES de le terminer. Vous pouvez y goûter si vous voulez mais ne dites pas “Non, je ne peux/veux/devrais pas” pour ensuite manger la moitié du nôtre.

25. Un régime sans exercice, ça ne marche pas.

26. Si vous faites un régime ça ne doit pas vouloir dire que nous devons faire PAREIL.

27. Les 4 aliments essentiels de l’homme sont la viande blanche, la viande rouge, le café et la bière fraîche.

28. Assurez vous que tous les repas contiennent une quantité raisonnable des éléments précités tout le reste rentre dans la catégorie FADASSE.

29. Ne mettez pas en doute notre sens de l’orientation.

Si vous pouvez apprendre tout ça, l’homme et la femme pourront coéxister dans un contexte d’amour et de respect mutuel.

Cordialement. Les hommes pour mr Ronchon.

Protège moi.

Spécialement pour mon pote chris spé. Ainsi que pour les fans de Placebo ou de Gaspard Noé. Perso, je fais parti des deux ;-)

INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS !!! (ben voyons)

http://www.dailymotion.com/video/k3M86IVaePU67n1DPz

Plus belle la vie.

Demain, mr Pilou ira défendre les couleurs rouge et noir de l’OGC Nice en territoire « ennemi ». Le stade vélodrome va plié sous ses cris : qui ne saute pas n’est pas Niçois. La bonne mère va m’implorer de demander aux Niçois d’arrêter l’humiliation infligée à Mandanda. Je ne céderais pas, du haut de ma place VIP avec mon cocktail (ben ouais vous croyez quoi ?), j’assisterais avec un sourire narquois à la débâcle de cette équipe marseillaise impuissante devant la suprématie Niçoise.

Plus belle la vie. dans pilou happy marseille_stadium2
( cette article est volontairement emprunt d’une mauvaise foi typiquement footballistique)

Revue de stress.

Il est encore tard, mr pilou traîne sur un site info. Qu’est ce qu’il se passe sur notre belle vieille planète. Tiens comme dirait une certaine bloggueuse de ma connaissance, ça me fait ronchonner. Nan, pas ronchonner, pire, ça m’ennerve grave sa race maudite (expression urbaine du XXI e siècle).

◊ Il ré-ouvre l’enquête sur le petit Grégory. Nan mais ils nous ont pas assez fait chier avec cette histoire ? Qu’il ré-ouvre l’enquête, je passe, quoi que je regarde cold case de temps en temps, les soirs de déprime. Mais s’il vous plait messieurs/dames de la maison « média », ne recommencez pas à monopoliser l’attention sur cette tragique histoire. Cessez de détourner l’information à des fins machiavéliques de fournir une dose de sensationnel à la ménagère de plus de 60 ans. Je pense que l’information est suffisamment grave ces temps ci pour ne pas perdre la moindre minute d’antenne ou le moindre cm2 de papier à de vieilles histoires pareil. Des enfants, il en meurt un, toute les cinq minutes, ne l’oubliez pas, et faite votre boulot correctement maintenant, et parlez en !!!

◊ Le durcissement de la justice des mineurs est lancé. Ben voyons, si c’est pas un constat d’échec de notre société ça !! Mais nous trouverons toujours de joyeux lurons, bien attentionnés qui nous dirons : Ouais c’est pas normal qu’un gamin de 15 ans soit déjà multirécidiviste et blah blah blah … Et bien non ce n’est pas normal, figurez vous, et je doute qu’on les récupères en leur infligeant 4 ans de prisons, pour ensuite les relâcher dans la nature urbaine avec pour seul bagage social un pain fourré d’une lime. Ce sont des enfants, même délinquants ça reste des enfants. Et si nous, adulte, n’arrivons pas à trouver un moyen de les éduquer autre que de les enfermer en prisons, comment voulez vous qu’on soit crédible à leurs yeux ? Durcir la manière de les éduquer d’accord, pourquoi pas pour les cas extrêmes, mais les mettre en prison à 12 ans ??? allo !? y’a quelqu’un au royaume des penseurs ?

◊ Le travail dominical passe un cap en commission. Ok, je résume, maintenant on va bosser jusqu’a 70 ans. On va faire plein d’heures supplémentaires. On va travailler le Dimanche. Tout ça pour en chier à la fin du mois. Bravo le capitalisme, vous avez gagné le pari de nous renvoyer au moyen age. Je ne vous parle pas de la recrudescence de gueux qui font l’aumône dans nos rues. Y’a pas à dire, il marche bien ce système économique. Nous sommes censé être la septième puissance mondiale, fichtre. Mais on va continuer à nous dire que ce système est mondial et que c’est utopiste de vouloir en changer. Bah vous savez quoi, je préfère être utopiste et combattre ce système avec mes pauvres moyens que de présenter mon arrière train en fournissant la vaseline aux notables bien intentionnés.

◊ Plus d’un tiers des Français ne sont pas satisfait de leur situations professionnelles. Et si on commençais par réformer à la base ? On prend tous les conseillers d’orientations des collèges, enfin presque tous, et on commence par les former réellement. Pour orienter un enfant dans ce qui va faire sa vie (c’est quand même pas rien), commençons par détecter dès le plus jeune age les matières ou ils sont les plus sensibles, les plus passionnés, les plus érudits. Et cessons d’orienter systématiquement un gosse qui patauge vers une formation bidon. Exploitons les talents de ce pays bordel !! C’est fou comme on peut gâcher les talents en France, à cause de conseillers d’orientations qui ont eux même perdu le nord.

◊ Ils ont libéré trois des cinq pseudos terroristes qui s’en prenaient à la sncf. Alors cette histoire est tellement énorme de connerie qu’elle transforme mon irritation quotidienne en profonde colère. Les deux autres, un couple de gauchos un peu marginaux élevés a coup de Kurt Cobain, sont emprisonnés car ils étaient soi-disant surveillés par les RG et que le soir d’un « attentat », leur véhicule était garé a proximité d’une voie ferrée (si,si je vous assure), voilà tout ce que contient leur « dossier ». ça tiens sur un post it. Ce sont juste des jeunes altermondialistes un peu virulent, et les voilà transformés par le gouvernement, aidé bien sur par les médias avides de sensations, sus citées, en de dangereux terroristes assoiffés de sang. Si c’est pas nous prendre pour des cons ça ?? De plus, si ils étaient soi-disant pistés par les RG ce fameux soir, comment ont ils fait pour commettre ce terriiiiibleee délit ? ggrrrrr, ça ça me gonfle. Et je ne vous parle pas de l’interpellation musclée de l’ancien directeur de la rédaction de libé accusé de meurtre ? nan nan d’outrage !! Si on rajoute à cela les multiples humiliations dans les cités par une police hélas sur les nerfs. J’ai l’impression que notre pays entre dans une ère totalitaire qui pourrait toucher tout le monde dans un futur proche. Personne n’est à l’abri. Moi le premier, qui en exposant mon mépris pour ce système de plus en plus pourris sur ce blog, pourrais bientôt finir sur un banc d’accusé. C’était quoi déjà son slogan au petit libéraliste ami de bolloré et autres puissants de ce monde ? La France, on l’aime ou on la quitte !! Mais la France c’est ça mr le président, on crie vive le roi mais on fini toujours par mettre sa tête sur un piquet. Pour le moment je me contente de fredonner un air qui revient de plus en plus a la mode : ah ça ira, ça ira, ça ira, les aristocrates à la lanterne. Ah ça ira, ça ira, ça ira, les aristocrates on les …

 

Revue de stress. dans pilou en equilibre 330256545_small

Albinos en Afrique.

En Octobre dernier, Tchitchi et moi même, avions décidé de parler d’un problème dont les médias n’avait pas encore fait écho. En tout cas en France. Je me permet donc de vous remettre l’article que j’avais publié chez tchitchi par soucis d’information.

un problème de nouveau d’actualité en Afrique qui se traduit par le massacre d’hommes, de femmes, voire même, comme en juillet dernier, d’un bébé albinos de sept mois, mutilé sur ordre d’un sorcier. Cela se passe particulièrement dans les régions minières et les villages de pêcheurs de Mwana, sur les bords du lac victoria en Tanzanie. Pays à forte population albinos, un recensement actuel tente de vérifier le nombre avancé de 173 000. Mais aussi au Burundi, ou les albinos sont désormais considérés comme des sources de revenus dans ce pays où quelqu’un peut tuer pour 10.000 francs (burundais, sept euros). Les Autorités de ces pays font ce qu’elles peuvent pour tenter de les protéger mais les policiers se font facilement soudoyés pour fermer les yeux de ces pratiques barbares et d’un autre temps.

La cause

Aussi incroyable que cela puisse paraître,ces massacres sont pour la grande majorité, dictés par des sorciers ou guérisseurs, qui ne sont, en définitif, que des charlatans dans une chaîne de trafic d’organes. Une croyance aussi ancestrale qu’absurde, affirme que le sang et les membres de personnes atteintes d’albinisme seraient censés apporter l’argent. Une jambe arrachée à un pauvre bébé, posée sur une mine aurait pour effet de faire remonter tout l’or qu’elle contient. Il n’y aurait plus qu’a se baisser pour le ramasser. Les bras et les jambes des Africains dont la peau est blanche sont censés attirer l’or. Des pêcheurs les utilisent pour appâter de gros poissons qui ont de l’or dans leur ventre. Du pure délire.

Les faits

Le 22 septembre, Spès, une jeune de fille de 16 ans, était assassinée dans son village de Nyabitsinda puis démembrée, ses bourreaux emportant bras et jambes. C’est le sort qui fut réservé à 25 autres personnes atteintes d’albinisme en Tanzanie. Ce phénomène c’est étendu au Burundi, ou le taux d’alphabétisation est très bas, de la à y voir une cause a effet, il n’y a qu’un pas que mr Pilou s’empresse d’emprunter. Rajoutez a cela, une rumeur circulant que chaque corps d’albinos rapporte 590 000 francs dans un pays ou la misère accable tout un peuple, au point de leur faire perdre tout sens des valeurs fondamentales humaines, et vous obtiendrez une population chassée, traquée, pour être assassinée et mutilée par leur propre frère.

La réaction

Le parlement Européen c’est félicité (et oui il se félicite eux) de la promesse du Président de la Tanzanie, Jakaya Kikwete, de tout faire pour mettre un terme à ces crimes et de sa décision de nommer Mme Al-Shymaa Kway-Geer, première membre albinos du Parlement. Tout en saluant les mesures prises par le gouvernement tanzanien, la résolution appuie la demande de députés tanzaniens réclamant de plus amples mesures pour s’attaquer aux racines du problème et mettre un terme à l’ensemble des discriminations visant les albinos. 173 personnes soupçonnées d’être impliquées dans l’assassinat d’albinos ont été arrêtés mais aucun jugement n’a été jusque là rendu. Le parlement Européen c’est une nouvelle fois félicité de l’arrestation mais ne fait aucune pression allant dans le sens d’accélérer les procès afin d’obtenir une jurisprudence. Quand on croit qu’un bras d’enfant va ramener de l’or, on craint une lourde peine d’emprisonnement à vie. Cela paraît tellement logique.

Allan’s war.

http://www.dailymotion.com/video/k3HnJcvOt8cAMmPpFE

Miam.

Miam. dans Pilou vrac 13677cooking_aic

 

Mr Pilou cuisine !! 

Les gens.

transpotting.jpg  Le beau temps est revenu. Ce ciel azur, cher à Matisse a réapparut. Effaçant un peu la morosité ambiante. Depuis quelques jours, ma réflexion se porte sur les gens. Les gens qui m’entourent, les gens dans la rue, les gens dans le monde. J’ai remarqué que ma première réaction lorsque je pense un peu au monde qui m’entoure et aux gens qui le font, était l’agacement. Les gens m’énervent de plus en plus.

Cette médiocrité de la masse m’irrite de plus en plus. Non pas que je devienne aigri, j’ai fort heureusement, de nombreux amis aptes a me réconcilier avec la société. Mais je commence à éprouver du dédain envers ses gens qui ne réfléchissent plus, qui par fainéantise préfère vivre comme des moutons plutôt que d’oser faire marcher leurs propres analyses réfléchis. C’est médiocre…

La France est malade, c’est une grosse dépressive. Elle passe son temps à râler, à vivre dans son passé. Son emblème est un coq, le seul animal capable de chanter les pattes dans la merde, tout un symbole. Sa population est finalement à son image. J’ai pas mal bougé ces dernier temps, et l’exercice d’un blog à développé chez moi une faculté d’observation et d’analyse que j’ignorais avoir. Enfin, je pense que je ne voulais surtout pas voir la médiocrité ambiante de cette société surtout. Sûrement pour m’éviter des irritations tels que j’ai vécu ces derniers temps.

Regardons simplement les blogs qui fleurissent tel que le miens, les nôtres même, cher confrères/soeurs bloguiens. C’est incroyable le nombre de déprimé(es) que peut contenir cette blogosphère. Toutes ces « princesses » en manque d’amour qui rejettent systématiquement la faute sur les autres. Ou celles qui prônent bien haut qu’elles sont amoureuses, heureuses d’avoir trouvé l’amour mais qui ne peuvent s’empêcher de trouver un autre prétexte pour pouvoir se plaindre de la vie. Alors ça peut être une haine aveugle d’un ex, vous savez ce salaud qui ne la méritais pas, enfin je veux dire, ces salauds, car forcément dans toute sa splendeur de dépressive chronique, elle s’envoie en l’air régulièrement. Le plus souvent avec des crétins dotés de neurones phalliques. Mais comme elles n’assument pas leurs faiblesses, elle s’en prennent toujours au plus gentil, celui dont elles savent qu’il ne fera pas d’esclandres.

La médiocrité est partout, les gens se mentent, les gens ne prennent plus le temps d’analyser le monde ou l’on vit. Ils se replient sur eux même, leurs familles et leurs proches, quand ils en ont encore. Ils deviennent égoïstes, introvertis. Ils sont tous simplement bien seuls. Enfin non, pas sur la blogosphère, ils trouvent toujours des gens fascinés par le malheur (spécialité Française), pour les plaindre : « Oh, mais t’en fait pas ma princesse, les hommes sont des salauds. » ou bien « t’inquiète mon pote, ce sont toutes des salopes. » Ah la philosophie bloguienne !!

Alors sont-ils responsable de cela ? Personnellement je ne le pense pas. Cette société si bien bâtit par nos collets montés brouille la conscience. Il suffit d’allumer la boite a con pour y regarder les informations, de prendre du recul, et de comprendre pourquoi nous en sommes arrivé là. L’humain est possessif, cupide, avide de pouvoir. Il souffre de cela, en est souvent victime, mais dès qu’il s’en sort, il devient à son tour le bourreau de l’autre, du plus faible. Gravir les échelons sociales reste son principal cheval de bataille. Alors on écrase, on humilie les plus faibles, on oublie d’où l’on vient. On se sert souvent de l’autre aussi, on lui pompe son énergie quand on est au plus bas, on remonte, et on fini par cracher sur celui qui t’as tendu la main pour sortir la tête de l’eau. L’humain est mauvais, les princesses bien seules …

Il se passe quelque chose de bien moche au royaume de l’amour.

photoartsouille2001.jpg

Toile de mon ami art souille.

123

MAUX |
Une voix dans ma tête |
News tunisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le routar de sl
| AfricaDelice
| LAURALINE