Retrouvaille que vaille.

 

photoartsouille2008.jpg

 

Offre moi une table et deux chaises, qu’on puisse s’asseoir sur nos malaises.

Un bout de sourire, une écoute. Un geste tendre ou un regard de braise.

Un instant qu’on plisse nos doutes, un doux moment complice des yeux.

Loin des malveillances qui nous pèsent, caresser la soie de tes cheveux.

 

Négligeons nos conflits passés et nos attitudes hautaines.

Oublions nos ires, étouffons nos querelles anciennes.

Droit devant, l’horizon, haute sphère de nos passions.

Que l’on cesse enfin, de piétiner ce chemin de la raison.

 

 texte inspiré d’une toile d’Art-souille.

 


6 commentaires

  1. marail dit :

    Cette toile est extraordinaire, je la trouve sublime. bises

    Merci pour lui, je lui transmet. bises

  2. missreplick dit :

    La miss aime beaucoup le poeme félicitation Mr Pilou
    bisouss

    Merci la miss, zoubi.

  3. lucaerne dit :

    Très beau texte, Mr Pilou, et très belle illustration. Finalement…

    Finalement ? ^^

  4. Alfea dit :

    Tout en vrac :)
    J’ai adoré la toile de ton ami, sans regard mais avant tant d’émotions dans l’inclinaison du visage. On peut y lire, l’attente, la tristesse, la fatalité, le poids de la vie sur ses épaules voutées.
    J’ai adoré ton texte si plein de sensibilité.
    J’ai été profondément déçue qu’un groupe tel que The Do ne remporte aucune victoire hier soir et toi aussi j’en suis sure
    J’ai adoré le dernier livre de Grangé (je l’ai dévoré il y a deux mois) et il m’a fait frissonner(d’ailleurs j’ai fait quelques recherches sur le net sur les enfants tueurs, regarde c’est édifiant….)
    J’ai adoré ton post sur l’absorption des humeurs des autres qui nous laissent parfois pantelants d’angoisse, le c?ur lourd et déchiré, l’optimiste en berne.
    Mais partager, donner, écouter que ce soit son amour, son énergie, son amitié font de nous de vrais humains. Tu agis simplement d’une façon naturelle et sensible, ce qui est malheureusement de plus en plus rare.
    Savoir poser un regard conciliant sur la vie de chacun, savoir être présent même si cela ne dure qu’un instant. Ne pas souffrir de l’oubli dans lequel parfois nos amis nous glisse une fois leur conflit intérieur résolu.
    Savoir conserver un regard émerveillé presque innocent sur les événements de la vie comme tu le fais.
    Tu es vraiment un Grand Bonhomme et suis très heureuse d’avoir la chance de correspondre avec toi, très sincèrement.
    Heuuu ché pô si j’ai été très claire (couchée très tard et yeux collés lol) mais….
    Surtout, surtout ne change pas.
    Avec toute mon affection Alfiesque :)


    Que dire de plus, ah oui, le Grangé je le commence à peine et tu me balance cette histoire d’enfant tueur grrr !! lol
    Pour le reste, je suis sans voix, sincèrement …

  5. chris spe dit :

    toute une philosophie ça…


    on peut dire ça ouais ;-)

  6. lucaerne dit :

    Finalement, ton blog me manque. :-/

Répondre

MAUX |
Une voix dans ma tête |
News tunisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le routar de sl
| AfricaDelice
| LAURALINE