Archive pour mars, 2009

luxe sûr.

Quelle phrase résume le mieux le luxe selon vous ?

  • Le luxe corrompt à la fois le riche et le pauvre, l'un par la possession, l'autre par la convoitise. (41%, 13 Votes)
  • Le luxe est le refus fondamental de l'être humain de limiter sa vie à une survie. (19%, 6 Votes)
  • Le luxe, c'est l'art des imbéciles. (13%, 4 Votes)
  • Le luxe finit par priver du nécessaire. (13%, 4 Votes)
  • Le luxe n'est pas un plaisir, mais le plaisir est un luxe. (9%, 3 Votes)
  • Le luxe est le pain de ceux qui vivent de brioche. (5%, 2 Votes)

Nombre de votants: 32

Chargement ... Chargement ...

J’existe.

 

J'existe. dans Pilou vrac homme_invisible

 

 

Créer ce que jamais nous ne verrons  c’est cela la poésie.

 

[Gerardo diego]

Les beaux dimanches.

http://www.dailymotion.com/video/k4biYUtVpwj8JTYsEp

 

Mr Pilou aime cette ambiance

Mr Pilou aime bien les bretons

Mr Pilou irait bien faire un tour a Brest durant ce festival d’artisans

Diminutif.

Aujourd’hui, mr Pilou passe dans les mains de pucemouth. On ratiboise la colline, la mèche sur le coté ou la banane ?

 

Diminutif. dans Pilou vrac coiffeur-6

Ouais bon, on à le droit de fantasmer aussi ^^.

Ils étaient une fois.

Il était une fois … J’ai toujours aimé ce préambule, il annonce généralement une longue et belle histoire. Un navire de pirate, une princesse en quête de prince charmant, des iles désertes, des trésors … de l’aventure avec des méchants et des gentils.

Il était une fois … c’était aussi le nom d’un groupuscule musicale qui prêtais une mémoire à une paire de drap dans les années soixante-dix. A quel moment de votre vie vous pourriez situer cette phrase ? Quand tout cela commence t’il ?

Le jour de notre naissance ? Le jour de notre rentrée scolaire ? Notre premier amour ? mon premier concert ? l’arrivée d’un bébé ? Ou tout simplement à la fin de notre vie, au moment de se retourner sur notre existence et se souvenir ? Personnellement, je serais incapable de définir à quel moment de ma vie je pourrais commencer mon histoire.

Bien sûr, la naissance est un moment propice à ce genre de phrase. Mais honnêtement, je ne sais pas si mon histoire à réellement commencé la. La vie oui, l’histoire non. La rentrée scolaire alors ? Nan, nan. Un calvaire, c’était un calvaire pour moi l’école. Oh je n’étais pas l’introverti de service, loin de là, mais je n’ai jamais aimé l’école. Je voulais rester chez moi.

Le premier amour, cet état végétatif qui en découlait ne peut en aucun doute être le début de mon histoire. A part m’apporter le gout de la poésie et de l’écriture, cela c’est soldé, comme la plupart d’entre nous, par un échec. Finalement commencer le récit d’une histoire par un échec, c’est un peu comme perdre son pantalon sur scène, devant une salle pleine ayant les yeux rivés sur toi. ça fait désordre.

Il reste donc le premier concert ou le bébé. Cette seconde hypothèse n’ayant pas encore été exploitée, j’essaie de réunir suffisamment de mémoire pour me souvenir de ma première apparition en public. Je devais avoir quinze ans, c’était à une boum. C’était terrible ça les boums. Je me demande si les adolescents organisent encore ce genre de soirée. On avait répété deux morceaux et demi. Oui, il n’y avait pas de fin au troisième morceau, ça finissait en free style, c’est à dire avec un solo de guitare interminable sur trois accords. J’imagine le calvaire que cela devait être à supporter. Suffit de déambuler dans les rues le soir de la fête de la musique pour s’en souvenir. Jack Lang est un terroriste. Malgré cela, la centaine de personnes présente (oui, on avait le sens de l’organisation à l’époque), était restée.

Assistaient ils au début de mon histoire ? Il était une fois … un adolescent qui faisait ses premiers pas dans le monde du spectacle. Honnêtement, je n’en sais rien.

Et vous ? vous la commenceriez où votre histoire ?

 

Ils étaient une fois. dans pilou pensine once-upon-a-time

Gourmandise.

 

 

Gourmandise. dans Pilou vrac 1397420591

Les endimanchés V.

Bon dans la série endimanchés et kitsch, j’ai choisi spécialement cette semaine un clip volontairement ringard. L’excellentissime Marcel et son orchestre. J’ai d’ailleurs une petite anecdote concernant le bassiste/trompettiste du groupe. Lors d’un festival, je me suis retrouvé au bar avec lui. Par hasard bien sûr (sourire). On a bu quelques bières (on avait soif, c’était l’été) .

Au fil de la conversation, on c’est rendu compte qu’on avait le même prénom, qu’on jouait tous les deux de la basse, qu’on était né la même année et tenez vous bien, le même jour à une heure près et à une poignée de kilomètres l’un de l’autre. Il est quand même, parfois, de drôle de coïncidence.

Régalez vous avec ce clip haut en couleur et en bonne humeur. Méfie te du 62.

http://www.dailymotion.com/video/k1a64FmknYZkc87npi

Lascar II

Je suis méga fan des Lascars.

La saison II débarque et c’est tant mieux !!

http://www.dailymotion.com/video/k1kwmomWSA7VcHX8i5

12

MAUX |
Une voix dans ma tête |
News tunisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le routar de sl
| AfricaDelice
| LAURALINE