L’infâme..

Je suis là, étendue dans ce champ de marguerite. Le ciel bleu appartient aux hirondelles, elles m’offrent leur plus beau ballet. Quelques cumulus laineux semble avoir été posés délicatement par une main  divine. Le soleil se reflète avec grâce à la surface de la rivière proche. Son eau est transparente, je l’entends couler dans une harmonie parfaite. Quelques poissons à la surface, semblent m’observer d’un air interrogatif. Une légère bise caresse mon corps et me soulève avec douceur. Je suis légère, je me sens libre. Une biche à l’orée du bois me cligne de l’oeil, j’y verrais presque un sourire. Une voix d’enfant – au loin – me demande de revenir. Avant de s’éloigner dans la lumière. Dans le champ, les fourmis se remettent au travail, un lapin blanc grignote avec quiétude près de son terrier. L’ombre des arbres ondulent comme des bulles au gré des feuilles. Je peux toucher leurs branches. La bise m’emporte au delà des cimes. Elle devient froide et sèche. Les hirondelles semblent paniquées. Des nuages noirs et lourds avaient maintenant pris place dans ce ciel hostile, une angoisse m’empare. Je monte trop haut, je suis comme attirée. L’orage explose, couvrant la voix d’enfant qui hurle de revenir. Je ne l’entend plus, mon corps semble lourd, il me fait atrocement souffrir. Des sons horribles et stridents parviennent à mes oreilles. Soudain, une douleur intense électrise mon corps, des spasmes violents me transforment en poupée de chiffon. Je retombe à terre, je suis paralysée.

Une voix d’homme me parvient plus clairement. _ Madame ? Madame !! _ Ne vous inquiétez pas, vous avez fait un court arrêt cardiaque, mais vous êtes hors de danger. Madame ?! quelle est votre nom ? Mes Paupières sont soudées, mes poignets me font mal. Mon corps entier à mal. Pitié, pitié, ramenez moi dans mon champ de marguerite. J’ai soif, ma gorge est sèche et à un goût de fer. Une larme tombe dans les bulles de sang. D’une voix maladroite et tremblante je prononce : _ je suis l’infâme.

L'infâme.. dans pilou face cordon

 


4 commentaires

  1. missreplick dit :

    euh ca me perturbe quitte a passer pour une sotte (mais je le serais bien plus si je te pose pas cette question en plus ca perturbe ma lecture
    c’est quoi un AV??? (arret volontaire??)
    bisousss mr pilou

    Arrêt Vasculaire, tu n’étais pas loin :-)

  2. dameraoul dit :

    elle (tu) me rappelle(s) le personnage de Chloe dans Dolce Agonia. (de tres bons souvenirs de lecture)

    ah oui ? je ne connais pas.

    Dernière publication sur Dame Raoul : Résurrection

  3. fan dit :

    Ce n’est donc pas encore le moment d’apposer un point final à l’Infâme…et c’est tant mieux! :o )

    Que de suspensions …

  4. lucaerne dit :

    Revoilà « l’infâme ». Alors je me pose une question. Qui est cette « infâme », cette femme, pour toi qui est… un homme, non ? Qu’est-ce qu’elle représente pour toi ? En fait, je crois que ma curiosité me pousse à me demander ce que ça donnerait si Mr Pilou écrivait sur un homme…
    Et puis voilà, au présent, c’est mieux, je trouve.

Répondre

MAUX |
Une voix dans ma tête |
News tunisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le routar de sl
| AfricaDelice
| LAURALINE