L’insoutenable légèreté d’être.

Ou sont les rêves ? Ou sont les grandes utopies ?

quel espoir pour ce monde perdu, voilà ma question du moment.

J’observe depuis quelques temps, d’où mon silence ici.

Je vois des gens perdu sans vraiment d’ambitions concrètes pour leurs vies.

Je vois des gens égoïstes, qui n’envisagent pas un avenir commun.

Je vois des gens qui se regardent le nombril et sont perfides.

Je vois des gens qui pleurent des larmes de crocodiles.

Ou sont les rêves ? Ou sont les grandes utopies ?

Ou suis-je dans ce monde kleenex ?

Dans mon monde …

 

ruedousuisjedibrazza1.jpg

 


3 commentaires

  1. vivie dit :

    bah j’espère que ce n’est pas moi qui t’inspire ! rassures moi !!!lol

    hahaha, nan pas toi t’inquiète pas ;-)

  2. ankana87 dit :

    questions sans réponse pour le « qui suis-je »!!
    sinon pour les autres , je me les pose souvent !

    Bienvenue au club ^^

    Dernière publication sur toujours avec le sourire : Un peu de culture

  3. Ptite Smily dit :

    Si tu trouves des réponses à ces questions, je te félicite !
    La nature humaine est bien mystérieuse
    Les rêves sont cachés au fond de nous, blottis dans un petit coin, il n’attende qu’à pouvoir être réalisés et deviennent invisibles lorsque nous sommes dans la désillusion…
    Où sommes nous ?
    Je ne crois pas que quelqu’un le sache vraiment…

    Nous sommes dans un monde, ou l’égoïsme prône, ou plus aucunes valeurs ne sont respectées. Nous sommes dans un monde ou la sensibilité deviens une faiblesse. Ou les chacals te mangent le cerveau. Ou les âmes perdues anéantissent des êtres de bonté. J’irais pisser sur leurs tombes …

    Dernière publication sur Je suis moi, et c'est déjà pas mal : 8 mois...pour un bout de vie passée

Répondre

MAUX |
Une voix dans ma tête |
News tunisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le routar de sl
| AfricaDelice
| LAURALINE