La table des matières grises.

Les questions sont faites pour être posées, déclarât Jacques en se resservant du rosé.

Quand on pose les questions, on s’oppose aux réponses, lui rétorquât Daniel la bouche pleine.

J’ai des questions à toutes vos réponses messieurs, s’empressât de répondre le brave Woody.

Ce sont les questions qui font le philosophe, ironisât Paul entre deux bouchées.

Et Confusius, la fourchette en l’air, de répliquer : Je ne cherche pas à connaître les réponses, je cherche à comprendre les questions.

Je crois qu’un homme est mieux connu par ses questions que par ses réponses, répliquât hativement Thomas visiblement affamé.

Exactement, s’interposât Lou, Je n’apprends jamais rien en parlant, mais seulement en posant des questions.

Le plus difficile ce ne sont pas les réponses, le plus difficile, c’est de se poser des questions, s’énervât Lyse en coupant sa viande.

Un imbécile peut poser à lui seul dix fois plus de questions que dix sages ensemble ne pourraient en résoudre. Vladimir se resservît de la sauce apparement fier de son propos.

Il n’est point nécessaire que toutes les questions trouvent leur réponse. Pour les plus importantes, c’est déjà beaucoup qu’elles aient été posées. Friedrich bousculât le bras du serveur lui apportant son île flottante.

Gilbert fît retentir un son aïgue à l’aide de son couteau sur le verre et se levant, clâmat haut et fort : Et si c’était cela, perdre sa vie : se poser les questions essentielles juste un peu trop tard ?

 

La table des matières grises. dans pilou curieux Questions

 


9 commentaires

  1. Celinou dit :

    Te poserais-tu des questions ? Et puis-je me permettre moi-même une question ? En voici deux déjà, peut-être devrais-je attendre ta réponse avant d’en poser une nouvelle ! Donc ma question : « Si l’amour et la haine rendent tous les deux aveugles alors qu’est-ce qui peut nous rendre la vue ??? »

    La raison !! On peut aimer raisonnablement et même parfois détester raisonnablement. L’équilibre à mon sens, est de garder raison et de faire ses choix par instinct. Maintenant, il faut être deux sur la même longueur d’onde, et c’est le plus difficile …

  2. ZOE dit :

    BOF ! …. C’est quoi « trops tard » ? ….


    Tu vas soigner ton orthographe vilaine avant de me laisser des messages, trop avec un « s » c’est abusé quand même. Amène tes fesses, apparemment c’est ce que tu proposes de mieux, mais pitié n’écris pas ;-)

  3. ZOE dit :

    Merde ! trop ça prend pas d’ésse ? Putain ! Bon , pourtant ça devrait because « trops » c’est encore plus que beaucoux ? …. non je suis compl&tement disorthographique …. Je sais pas d’où qu’ça viend ce truc la disorthographie ? peut-être une forme de kaos linguistique …. Bon y a pire que moi , mec ! t’as ka aller voir chez ski-twist , c’est carrement rockanrolle ! même moi ça m’affolle …. Quelque part au niveau du sous sol c’est un peu une revanche du lumpen prolétaria envers une culture qui ne veut pas de lui …. AH ! vous nous méprisez nous les ratés tarés de la France karchérisée ! alors on va chier sur votre kulture armée jusqu’aux dents qui sort les flash-ball contre nous …. Bon , je sais pas si c’est trés médical comme explication , mais aprés tout ….

    Tout le monde à acces à la culture pour le moment profite un peu c’est encore gratos par le net, ça durera pas … bon t’es pas facile à suivre quand même.

  4. ZOE dit :

    Mais non , tout le monde n’a pas accés à la culture (ni à internet) Ce n’est pas une quéstion de gratuité , c’est une quéstion d’héritage sociale : C’est une quéstion d’éducation , de mode de vie , de situaton sociale , d’habitation , de plein de choses comme ça et aussi d’argent que cela te plaise ou non , l’égalité sociale est un mythe aussi pour la culture ; et oui ! …
    La culture c’est celle de la classe dominante et accéder à la culture ce n’est pas uniquement une quéstion de volonté , il y a pleins d’autres paramêtres dont chaque individu va hériter inconsciemment . Le déstin social existe autant que le déstin biologique . L’histoire de l’individu se constitue à l’interséction de ces deux déstins comme vision hallucinatoire de la réalité que l’individu appréhendera toujours à travers l’écran de cette double fatalité et dont il modifira le cours plus inconsciemment que consciemment. L’individu croira sans doute vivre la réalité , il n’en vivra qu’une mise en scéne : son histoire qu’il prendra sans doute pour l’histoire …. Mais son inconscient n’est qu’un avatar de l’inconscient colléctif et son histoire un épisode de l’histoire qui est quoi finalement ? Une fable colléctive constituée à partir d’un mythe fondateur toujours situé hors du chant de vision des individus …. Le grand théatre social où chacun doit tenir son rôle . Chacun c’est quoi ? les personnages qui nous collent à la peau et qu’on habite et ainsi de suite de génération en génération : Fatalité sociale et biologique , héritage : toujours les mêmes personnages joués par des individus différent mais au fond si semblables qu’on pourrait alors croire à une réincarnation ….
    Alors où est la gratuité de la culture(et la libérté) la dedans ? ….. Dans la variabilité des formes de cette culutre qui au fond est toujours la même pourtant : l’exercice le jeu du pouvoir et les nuances qu’on apporte à ce jeu , voila LA LIBERTE et la gratuité la vraie n’est certainement pas là ….


    Tu affirmes trop. ça me saoule les gens qui affirme trop. Je veux bien partager des avis avec toi, mais si tu passes ton temps a affirmer que tu as raison, même si dans toute ta cacophonie verbale tu dis certaines choses intéressantes, je serais obligé de faire appel à ma liberté ^^

  5. Larousse dit :

    Tu peux enlever mon premier commentaire si çà ta chante.
    Je redis donc : quelle mansuétude, quelle magnanimité de ta part Mr PILOU de laisser ton blog se faire polluer de la sorte. Je t’ai connu moins clément et pourtant je n’ai jamais démontré de violence à ton endroit il me semble. Dommage ! et dommage pour le prénom également …

    Je n’ai aucune violence a te reprocher, d’ailleurs je ne te reproche rien. Je voulais juste reprendre de la distance avec toi car j’ai trouvé que tu t’immisçais un peu trop dans ma vie privé et ça, je ne supporte pas. Mais regarde, je suis clément avec toi aussi car je te laisse revenir t’exprimer ici, un peu de recul ne fait pas de mal nan ? Merci pour ton mot.

  6. ZOE dit :

    J’affirme (trop?) c’est quoi trop ? c’est absurde de penser quelque chose et de faire semblant de ne pas y croire . Même si je me plante ce n’est pas grave , je réajuste aprés . ça marche comme ça la vie ; des millions d’erreurs trés souvent pour quelques réussites de temps en temps …..

    je te dis ça dans le sens ou tu parais très agressive dans ta manière d’affirmer les choses. On pourrait croire que tu veux juste affirmer tes certitudes sans vouloir apprendre des autres. On avance plus vite en partageant ma chère Zoé.

  7. ZOE dit :

    On avance vers quoi ? ….. Vers le concensus moux ? ….. Vers l’harmonie universelle ? …..
    Vers LA VERITE ? …… Je ne suis pas convaincue ! …. Mes certitudes je les teste en les heurtant de ci delà et généralement je garde mes conclusions pour moi , donc je suis daccord avec toi , je suis agressive et je ne partage pas mes idées … Je balance des certitudes pour les experimenter , pour les casser finalement et éventuellement les reconstruire ou les jetter . En fait je ne crois pas aux relations par internet donc pour moi ce n’est qu’un outil experimental , pas un lieu de communication véritable , simplement un machin fictif de mots et de discours dont je me sert . Voila


    Chaque nouveau mode d’expression ou de communication représente un défi pour ceux qui préexistaient mais finalement, tous trouvent leur place, à condition de savoir évoluer. Amuse toi bien.

  8. ZOE dit :

    Defi ? …. défier la routine du facile alors … Se défier de cette tentation à l’idolatrie envers LORD DINATEUR , et oui j’ai trouvé un blog d’un mec pourtant pas plus con qu’un autre , qui croie que son ordinateur s’auto-réparre quand il est en panne et qui croie que son ordinateur l’aide à ne pas écrire de conneries , en zappant par intelligence quoi ? supra-mécanique sans doute , les choses qu’il ne doit pas dire (ou un truc com’ça) C’est louf ! Une sorte de surmoi ordinatoire qui lui bouffe sournoisement la tête . Voilà l’intelligence globale qui s’installe déja , mais qui finalement ressemble à ces idoles en bois peint qu’on trouve dans les « anciennes » religions . Chaque époque produit sa forme de dieux , mais au fond c’est toujours la même chose . Alors le défi est toujours le même …. La place est toujours la même : c’est de l’écologie sociale : un truc s’éstompe et disparait , laissant la place à un nouveau truc qui lui ressemble au fond tellement qu’un homo éréctus apprendrait sans doute à s’en servir sans plus de difficultés qu’un autre homo sapiens . La structure de l’inconscient colléctif est la même depuis des milliers de siécles : La structure tribale ….
    On communique quoi ? L’histoire . Et l’histoire n’existe que par le mythe fondateur . Tous les mythes fondateurs de toutes les histoires finissent par converger en une même résultante globale . Et alors ? et aprés ? quelle importance ? c’est simplement inévitable . Est-ce bénéfique ou maléfique ? …. Peu importe , c’est inévitable , pas plus ……
    Alors , le défi ? quel défi ? Jouer son rôle sur la scéne du grand théatre social ? ….
    Ou apprendre à s’abscenter pour aller voir ailleurs ……..


    C’est ça, prend des vacances. Bien mérité ^^

  9. lucaerne dit :

    Je crois qu’il n’est jamais trop tard pour se poser des questions. Et jamais trop tôt non plus. Que dis-je, « je crois »… j’affiiiirme ! ;-)
    C’est subjectif forcément : j’adore poser des questions.

    Ce petit diner de matières grises à dût te plaire alors ^^

Répondre

MAUX |
Une voix dans ma tête |
News tunisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le routar de sl
| AfricaDelice
| LAURALINE