Un jour d’ennui, nuît de jour comme de nuit.

Les jours n’ont pas la même signification pour tout le monde. Certains aujourd’hui par exemple, vont vivre une journée magique, d’autres une journée banale. Le destin, ce fabuleux destin qui nous guide toute la vie à travers ce chemin de vie, si différend les uns des autres. Prenons le 11 septembre par exemple, environs trois milles personnes ont vécus un destin croisé qui les ont amenés au bout de ce petit chemin, qui, en l’occurence, ne sentait pas vraiment la noisette. Le 11 septembre, des petits enfants d’Afrique, d’Amérique du sud ou d’Asie, mourraient de faim, de contagions ou tout simplement de la violence humaine. Dans l’indifférence totale. Aucuns médias ne relate cela, et tous les jours, cette planète engendre cette cruauté. Finalement, qui de nous supporte de vivre et de créditer un système qui génère ce genre d’injustice au destin, si ce n’est ceux qui l’on crée. L’argent a pourri le monde, il a réveillé les pires instincts de l’Homme : la cupidité, l’envie, la jalousie, la possessivité. Ce système date du moyen âge, en France, on a donné la gestion de l’argent aux juifs. Ils n’avaient pas le droit de faire de profit, voilà pourquoi ils furent choisis. Cherchez l’erreur en 2009.

Alors oui, je suis utopique. Et j’aime laisser divaguer mon esprit dans des songes surréalistes (et pourtant). Il y a assez de richesses naturelles sur cette planète pour nourrir tout le monde. Il y a assez de place pour loger et offrir un bout de terrain à tous les humains de cette planète (je crois qu’il n’y en a pas ailleurs … quoi que). Il y a une source fondamentale a la préservation de notre race (car ça devrait être la seule priorité des hommes), seule la science peut rendre la vie des humains plus douce (lutte contre le cancer, le sida et tant d’autres maladies mortelles ou non). Enfin quand je dis seule la science, ce n’est pas tout à fait juste, le travail sur soi même est très bénéfique dans la quête d’une vie plus douce. Et au lieu de ça, on a mis en place un système, basé sur le profit. Tout doit rapporter, les hommes eux même sont mis en concurrence. Les Homme font toujours la guerre entre eux, aucun animal dans notre éco système ne pratique cette idiotie de se battre entre protagoniste de la même race. C’est tout bonnement stupide qu’on ait pas pensé, ou eu le temps de penser à élevé notre conscience. Cela nous place dans cet éco système, au plus bas de l’échelle d’intelligence. On se tue entre nous !! C’est fou (rassurez vous je ne le découvre pas maintenant, mais parfois la réalité me frappe au visage à la manière de Cantat). Les Hommes se laissent mourir entre eux, le provoque même directement parfois. Par cupidité le plus souvent. On donne des budgets ridicules a la médecine alors que les budgets des armées dans le monde sont faramineux. Mes songes sont ils plus surréalistes que cette vérité si space ?

Alors bien sûr, mes propos sont simpliste et peut être sous l’emprise de la drogue (j’ai dit peut être). Et je vois déjà quelques amis bien informés sur cet état de fait, se ruer sur leurs claviers pour fournir de multiples explications et liens internet très intéressant et je les remercies d’avance. Mais j’ai choisi la simplicité dans mes propos, car mes colères sont simples. Et finalement, ne serait ce pas cela que nous recherchons tous, la simplicité dans cette vie. Marre d’avoir un système qui nous oppresse, les riches comme les pauvres finalement. Comment faire pour se sortir de ce bourbier ?

 

 

Un jour d'ennui, nuît de jour comme de nuit. dans pilou regarde le monde utopie

 


9 commentaires

  1. Princess dit :

    Tout à fait d’accord…malheureusement il n’y a pas de solution. Et je pense que seul l’echec est envisageable via l’autodestruction de la race humaine. La cause : l’égoïsme, la naïveté…l’argent ! Et j’espere que ce blog fera ouvrir les yeux à certains.
    Bisou bisou mr pilou…

    J’aimerais que la race humaine s’arrête après ma mort finalement mdr

  2. vince dit :

    mieux vaut une colère simple qu’une anesthésie complexe!

    C’est pas prêt de m’arriver … Malheureusement ?

  3. Alfea dit :

    Très très intéressant. Mon avis est le suivant : la seule solution pour mettre fin au système d’aujourd’hui, celui qu’on appelle « système économiquement viable » sans préciser que celui-ci ne l’est que pour les nantis, serait de vivre du troque. Plus de système monétaire, tu t’acquittes de ce que tu dois en rendant service à celui qui t’a rendu service. Ton travail serait rémunéré sous forme de nourriture par exemple. Là où je vis, cela fonctionne beaucoup comme ça. Cet hiver j’ai dépanné quelques pc et filé quelques cours de logiciels. En échange, les gens du village m’ont offert, des oeufs et du lait frais, des petits fromages….. L’échange serait le remède au mal qui nous gangrène. Je sais bien que c’est une utopie (pour reprendre ton image) de vouloir refaire le monde, mais quelle belle utopie tu ne trouves pas ? L’échange serait source de solidarité et donc Adieu les guerres, adieu les débats stériles, Adieu le vil profit.
    J’ai rien fumé jte jure lol
    Zou
    Alfi

    Et j’adore notre échange, c’est du troc d’intelligence bisous Alfi

  4. kinou dit :

    C’est tellement triste et malheureusement aussi tellement vrai…

    Merci ^^

  5. Larousse dit :

    Hélas, « le réveil n’a pas encore atteint assez de monde » pour obtenir LE changement dont nous sommes quelques-uns (mais pas encore assez) à rêver … car il faudrait d’abord arriver à être d’accord sur la méthode. Y arriverons nous sans violence, sans extrémisme ? Pour ma part j’en doute de plus.

    L’utopie est négative ou positive selon les auteurs. Donc moi je préfère le mot espérance : celle que nous arrivions, nous les « petits », les pas nantis, à nous fédérer pour que ce monde soit enfin le nôtre et pas seulement celui de quelques gros poissons friqués et avides de pouvoir. Concernant la recherche et la médecine, je suis contente de voir que des français ont encore réussi des prouesses cette semaine qui pourront profiter au reste du Monde.
    Encore une fois, il faut persévérer et ne pas hésiter à « faire des vagues » pour que cela bouge autour de nous.

    Je vais terminer avec cette phrase qui semble faite un peu pour toi : « Un monde sans fausse note, c’est une utopie qui chante ».

    A

    entièrement d’accord avec toi ^^

  6. sylvie dit :

    La solution c’est de tuer les riches et de prendre tout leur argent hahahahaha!!!!!!!!!!!!
    C’était moi !!
    bizzzzzzzzz

    Bah oui mais c’est toi qui deviendra riche après … lol

  7. sylvie dit :

    C’est le destin des révolutionnaires!!!! râler, virer et s’installer à la place des autres pour faire parfois pire lol!!
    Le monde n’est-il pas ROND, et peuplé d’humains assez semblables, y a que le contexte qui change!!!!
    Alors………
    laissez moi danser!
    bizzzzzzzzzzz à toi namourette!

    C’est le pouvoir qui est nocif pour l’humain. Il faut des gouvernements fédérés … Allez danse Loupi danse ^^

  8. Larousse dit :

    Dire que ton sujet est énorme c’est peu dire … J’ai oublié la décroissance comme une solution au bourbier économique.
    Pour le 11 septembre, même si pour moi cette date est censée être particulière, depuis 8 ans elle est devenue un jour comme les autres o:)
    Zoubis

  9. la noiraude du jura dit :

    Tes propos sont peu être simpliste (dans le sens où c’est vrai, tout pourrait être si simple), mais ils sont surtout très réaliste.
    Et si bien dit!
    C’est toujours un régal de te lire

    Et oui, jsuis reviendu de vacances. C’était tout simplement génial (plus de détail dans mon pré)

    bisous Msieu Pilou : )

    Je vais aller gouter un peu les pâturages de ton pré tite noiraude. Merci et bizz

Répondre

MAUX |
Une voix dans ma tête |
News tunisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le routar de sl
| AfricaDelice
| LAURALINE