Archives pour la catégorie pilou happy

Opération Choupilou.

photo212.jpg  Dix neuf heure, point de chute René Socca, bien entendu je me rend au lou pilha leva, monsieur Pilou n’écoute jamais et fini toujours par se retrouver à l’autre bout de la ville. Par chance, les deux établissements ne sont qu’a quelques mètres l’un de l’autre. L’opération Choupilou à pour unique but de se retrouver autour d’un apéro et d’une assiette de socca. Petite tradition Niçoise, et nous, au choupiland, on respecte les traditions surtout quand elles sont basées sur l’apéritif.

Bon j’en vois déjà qui sourcille en se demandant ce qu’est la socca. La socca est une spécialité Niçoise au même titre que le Pan bagnat ou les farcis (énumérer toute les spécialités culinaires Niçoises serait trop long et fera parti d’un de mes prochains posts, pour les gourmands gourmets). La socca disais-je donc, est faite a la base de farine de pois chiche, ça se déguste chaud (sortie du four), accompagnée souvent de poivre et sans l’aide de couvert. C’est très … gras !! (sourire pour Choup).

Dix neuf heure trente, je suis installé sur mon tabouret en bois (d’olivier bien sûr), une belle brochette d’amis m’accompagne. Monsieur l’art souille m’offre un cadeau, j’apprécie et suis surpris. Il a le don de cultiver l’amitié ce jeune homme. Un bon pavé dans la gueule – Ken Follett – les piliers de la Terre, l’histoire se déroule dans l’Angleterre du XII siècle. Un petit Martini englouti, Choup commande déjà les pintes, signe qu’elle n’est pas là pour faire de la figuration. Bien entendu, je la suis, je ne vais quand même pas me dégonfler.

Vingt heure, Mademoiselle Mag et son rockeur de fiancé Ordéric nous quitte, concert de « the do » oblige, je peste de n’avoir pas acheté une place pour ce show. Bien que je les ais déjà vu en Juillet aux Eurockéennes de Belfort. Monsieur Ordéric me lâchant au passage que sa programmatrice devrait prochainement quitter son poste et qu’il pensait sérieusement à moi pour la remplacer. Bon, sur le coup je lui ai bien fait comprendre que cela m’intéressait fortement, faut bien se vendre de temps à autre et je vous avoue que cette fonction m’intéresse vivement. A suivre …

Vingt et une heure, replis stratégique dans un pub live du vieux Nice. Une vieille connaissance y est installé avec sa gratte et son micro. Il reprend de vieux standards de rock et je trouve qu’il a beaucoup de talent. Il prend mon numéro se disant intéressé par mon projet artistique du moment. Décidément quel douce soirée.

Vingt deux heure, nous décidons que nous avons encore soif. Nous ne sommes plus que trois, les warriors d’art souille, Choup et moi même. Direction le bar de la dégust’, place du palais de justice, juste en face de la fenêtre ou Spaggiari c’est évadé. La place est méconnaissable, d’ordinaire envahie par les touristes, elle est ce soir prise d’assaut par une horde policière. Je m’en étonne quand mes deux alcooliques acolytes m’apprennent que demain (aujourd’hui), c’est le sommet franco Russe et que Sarkozy et son homologue slave seront à Nice. Art souille s’empresse de rajouter qu’il ne se sent pas en sécurité avec autant de flics au mètre carrée, j’opine et commande trois demi pour oublier.

Minuit trente, quelques chopines plus tard, nous considérons cette opération choupilou réussi. Nous regagnons nos demeures l’âme en paix, le pas titubants, et avec une profonde certitude que l’amitié est l’avenir de l’Homme. Et de ce petit bout de femme qui se nomme Choup. Aujourd’hui, je souris encore de ce délicieux moment partagé. Mes ami(e)s je vous aime considérablement.


Welcome to my world.

Voici le titre que Mr Pilou écoute en boucle depuis maintenant quatre mois sans se lasser. Ils s’appellent Yules, ils viennent de Franche Comté, si si je vous assure, le pays de mon ami l’art-souille. Et ce soir je dédie cette chanson à la petite Eve, venue au monde le Mardi 28 Octobre à 16h46, la fille de mon pote Cyril et de sa très courageuse petite femme. Mon ogre, t’es papa ma couille !!! Met le son à bloc et fais lui écouter cette magnifique et douce chanson :

http://www.dailymotion.com/video/k4I6ZBO5TkPuZmzLEn

La fièvre du samedi soir.

Ce soir, Mr Pilou est disco.

http://www.dailymotion.com/video/k6poywKHxvGr9CMLs

 

Et ne se lassera jamais de ça :

http://www.dailymotion.com/video/k52aLlANnWVZfe9Wd2

Salaud de pauvre.

Besoin d’évacuer un peu. La conjoncture actuelle est difficile, je m’en réjouis. On commence à réaliser que cette économie est bancale et précaire. Pourquoi ? Car dorénavant la crise touche tout le monde, personne n’est à l’abri. Alors on voit ici et là, fleurir de nouveaux socialistes. Le président Sarkozy en premier. Comme c’est drôle. Perso, cette crise me réjouit car elle fait enfin prendre conscience aux gens que l’important c’est l’humain. Qu’on nous a menti depuis le début. Qu’une minorité de voleurs s’engraissent pendant que le petit peuple se disputent des miettes. On a l’air de vouloir sortir de cette idiocratie qui consistait par exemple, d’incriminer des cheminots qui se battaient pour leurs miettes en les traitant de preneurs d’otages. On est loin de l’engouement pour un beau parleur (Nicolas Sarkozy), qui nous expliquait, sûr de lui, qu’il fallait aider les investisseurs et les grandes fortunes, pour qu’ils n’aient pas envie de quitter ce beau pays du fromage et du pinard. Qu’on allait travailler plus pour gagner plus. Mais que si ça ne marchait pas, le premier responsable, le “grand voleur patron”, lui, partirait quand même avec son parachute doré. Plusieurs millions d’euros de prime … d’échec. Le monde se marche sur la tête. Les Etats Unis ont investi, pour sauver leurs banques, pratiquement autant d’argent qu’il ne faut pour régler une bonne fois pour toute la pauvreté dans le monde. POURQUOI ? A qui tout cela va profiter encore ? On se réveille un peu !!!

Cette crise ne me touche pas. Car je n’ai pas misé ma vie et mon bonheur sur la réussite sociale. Je l’ai misé sur la réussite humaine. La côte des marchés de l’amitié et de l’amour n’a pas baissé chez moi. Mon entreprise ne s’est jamais aussi bien comportée. Il faut dire qu’en ce moment, il vaut mieux avoir les bourses en action que des actions en bourse. Je n’ai rien à perdre dans cette crise, car je n’ai rien !! A mon tour de sourire devant la panique des petits épargnants, sans esprit de vengeance. Juste je souris. A mon tour de regarder ces égoïstes Français, qui ne pensaient qu’au profit. Qui incriminaient les chômeurs, les rmistes, les immigrés, bref, toutes les minorités de ce pays. Aveuglés par l’argent, ils n’ont même pas vu que c’était les grands groupes, les grosses fortunes, qui dirigeaient ce fiasco. Qui ruinaient des familles entières en délocalisant. Qui entretenaient la guéguerre des pauvres entre eux en semant le doute avec une carotte en carton. Jean Gabin à une réplique dans un film qui s’appelle : La traversée de Paris 

Elle reflète tout à fait l’état d’esprit de certains Français pendant la guerre mondiale. On en était pas loin, il y n’y a qu’un an de ça. Je vous invite à regarder ce très grand moment de cinéma Français qui se termine par un sublime : Salaud de pauvre !!

http://www.dailymotion.com/video/kwBm8bsM9ISwXzmP93

Melody à 2 ans.

HAPPY BIRTHDAY MA NIECE D’AMOUR !!!

Que ton chemin soit vallonné de bonheur.

Que la vie t’épargne son malheur.

Que ton oncle puisse encore s’émerveiller devant ton sourire angélique.

Que tes rires résonnent tout au long de ma vie.

Je t’aime ma nièce … Tonton Pilou.

chrisetmelody.jpg
 

Joyeux moisiversaire.

bonheur.jpg   Voilà deux mois que j’ai ouvert ce blog, jour pour jour. C’est peu. En même temps ça me parait si loin. Je l’avais ouvert suite à un coup de blues. Le bilan après ces deux mois passés est incroyable. Le recul accordé par le temps nous ouvre réellement les yeux sur la manière dont un homme peut donner de l’importance à l’insignifiant. La manière dont on peut se tordre le cerveau. Se persuadant qu’on est malheureux, raté, moche … vieux.

L’insignifiant. Croire que notre bonheur, et bien être, passent par l’amour des autres, ou d’une autre, ou d’un autre. Foutaises, supercherie, balivernes. Le secret du bonheur est d’être en paix avec soi-même. Lao-Tseu disait : ” le bonheur naît du malheur, le malheur est caché au sein du bonheur”. Aucun élément extérieur ne peut agir sur votre propre bonheur. Tant que vous n’aurez pas trouvé celui-ci en vous, vous éprouverez les pires difficultés à évoluer sereinement dans cette société. L’amour doit être un plus, une jolie cerise sur un gros gâteau. Jamais il ne sera LA solution à votre bonheur. C’est trop fragile, trop éphémère. Cela vous fragilisera encore plus lorsque cet idyllique liaison chancellera sous le poids de la masse d’emmerdes que cette société nous fout dans les pattes.

Aujourd’hui, j’ai nettoyé mon jardinet des prémices de l’automne, tombées de mes nombreux arbres de mon jardin urbain. j’ai deux sapins d’une dizaine de mètres de haut, deux lauriers, deux petits palmiers et une haie. Le ciel était menaçant, mais la température reste très douce en cette saison sur la côte d’azur. Mes deux chats venaient renifler, curieusement, heureux que je remue autant d’olfactives matières sous leurs truffes. Mon portable sonne, c’est Mag, elle s’invite au déjeuner demain. Je raccroche. La sonnerie retentit de nouveau. C’est l’art-souille. Il s’invite au déjeuner demain midi.

Je me pose deux minutes, attablé, dans mon jardin. Il fait beau, le ciel a retrouvé son bleu azur habituel. Il y a deux mois, j’aurais été agacé de voir du monde, quand bien même, ce fût mes meilleurs amis. Comme c’est le cas aujourd’hui. Je suis dans mon jardin, mes amis pensent à moi, le soleil brille, les feuilles mortes sont ramassées sans pelle, mes chats gambadent et s’amusent … Et je suis heureux.

lovehate.jpg

La face éclairée du coté sombre.

A la mémoire des amnistiés 

au son des trompettes endiablées 

qui sonnent la retraite d’un combat sacrifié, fatigué. 

Fatigué des croyances périmées 

au nom des paires, du fist et des sains d’esprits, je suis … 

un con cerné. 

Si j’ai tort 

c’est toujours mieux dehors 

on se brûlera encore 

à l’ombre de tes remords 

A mon tour d’y voir 

clairvoyance et présages 

parachutes dorés dans un ciel sans nuage 

les dollars sans visage 

.. 

Petit extrait de notre première, véritable session de travail entre Cédric et moi. Un pur bonheur. Les heures ont filé plus vite que le temps. Café, clopes, canapé, guitare. On était pourtant loin des strass et paillettes amassés depuis plus d’un an par Cédric, tout au long de sa tournée Zazienne. Et de plus, je l’avoue, je suis moins agréable à regarder que son “enfoirés” de patronne. Et pourtant rien à changer, pire, c’est mieux !!

On se retrouve quelques années plus tard, on s’accorde comme des vieux roublards. Je lui fredonne les premières lyrics de mon titre “mamzelle Loupi”. Le temps de lui jouer deux couplets, un refrain, et il avait déjà trouvé l’arrangement … que j’avais dans la tête !! Trop facile, ça tombe bien, j’ai besoin de tranquillité.

J’ai envie de créer des chansons simples comme une sieste, à l’ombre d’un olivier. Légères comme un champ de marguerites au printemps. En quelque sorte, je nommerais ça : La face éclairée du coté sombre. C’est subjectif, mais ce sont les seuls mots qui me viennent pour vous définir mon état d’esprit, parmi des tas d’esprits.

Je ne sais pas où cette collaboration va nous mener, mais ce soir, dans un élan d’égocentrisme bloggien, Il me prend l’envie d’éditer une photo de nous deux. Juste histoire de marquer au fer rouge cette surprenante journée.

photo046.jpg

Mr Cédro et Mr Pilou .

Adam + Eve.

Le teaser du premier court métrage de Steph est enfin en ligne. Je suis vraiment fier de mon pote. Allez y jeter un coup d’oeil et une petite griffe Ici .

adameve.gif

Raconte pas ta vie comme ça.

Bon aujourd’hui je balance en vrac mes pensées. J’ai passé une bonne journée hier, partagée entre la terrasse du bar de la dégust’ (mon Q.G.) et un dîner entre amis bien agréable. Je ne me suis pas mis en colère depuis que j’ai passé mes nerfs sur la pétasse Niçoise. Je devais avoir besoin d’évacuer, c’est la pouffe embourgeoisée qui a pris. Tant mieux. Ce soir je vais tâter le terrain à un stage de photographie avec Choup et So. Mais bon, à 250 euros d’inscription à l’année, à raison de deux cours par mois, je pense qu’ils vont aller se gratter. Mais comme je suis curieux, je vais quand même aller voir de quoi il en retourne. 

Je suis passé niveau 42 à la guerre des gangs sur Facebook, c’est débile, ça sert à rien, mais j’m'en fous. J’ai du mal à prendre ma guitare en ce moment, du coup, ça n’avance pas beaucoup. Mais bon, ça ne se contrôle pas. Je m’en fais pas plus que ça, j’aime travailler dans l’urgence de toute manière. Il commence à me venir des envies de changements, de déménagement pour être plus précis. Bah, je vais re-décorer tout l’appart et on verra bien. Mag et son copain fiancé, ont trouvé un beau 80 mètres carrés avec une immense terrasse surplombant la côte de Menton à Cannes. Elle s’éloigne de Nice mais en même temps elle a trouvé un nouveau job en bas de mon boulevard. On se verra encore plus, c’est cool. Du coup l’Art-souille va intégrer son ancien appart du Vieux-Nice et se rapproche de moi. Tout se déroule à merveille en ce moment. Mon frère lui-même, étant sur la bonne voie pour avoir le sien sur le port. Il va enfin pouvoir faire descendre sa petite famille qui désespérait dans la grisaille du Nord. Cela nous promet de bonnes fêtes de Noël. Pourquoi je pense déjà à Noël ? 

Mes envies reviennent, je le sens. Tous s’arrange petit à petit pour mes proches, c’est bon. Mon vieux pote Nico va chopper 40 ans. Et la, je me gausse. J’aimerais tellement vivre dans un monde ou tout ceux que j’aime soient heureux et paisibles. Bon, je me Ségolènise là !! allez hop mr Pilou, va prendre ta guitare et travaille un peu ta musique …

kiwiheart.jpg

Bienvenue chez les Picards.

Le nord, réserve naturelle de Groland ou autre “strip tease”. il faut avouer qu’il y a beaucoup de matières grises atrophiées dans cette région. C’est peut être dû à cette grisaille continuelle qui mine (de charbon) l’autochtone. Comment font ils pour vivre dans cette lumière, nous sommes fin aout et certains foyers ont déjà remis leurs chauffages, à peine coupés. Cependant, nous avons trouvé la chaleur ailleurs, nulle n’est à l’abri de belles rencontres. Visite de la cathédrale de Beauvais, somptueux coeur gothique, le plus haut d’Europe. Choup en profite pour y faire une petite prière, elle y demande de trouver un bon restaurant où l’on y cuisine que des produits naturels. Son vœu fût exhaussé, confit de canard et autres terrines et desserts à volonté terminèrent en beauté cette journée … ensoleillée.

collage1.jpg

 

Le Dimanche est normalement une journée tranquille, bercée par les ronronnements des moteurs de F1 et les ronflements du chien pépère. Pas en Picardie, on allume des barbecues sous la pluie, des côtes de bœuf à faire pâlir Gargantua. Apéritif avec un voisin breton, on se rend compte qu’on habitait le même village, le monde est petit, le sien est sympa. Du coup on reprend quelques verres et on sort les guitares. Quelques grillades plus tard, arrivent deux autres protagonistes, et pas des moindres. Bonjour, Mr pilou, bonjour Choup, bonjour Christine et Louise. Il n’en fallait pas moins pour sortir le champagne, vin rouge et autres liqueurs. L’autochtone boit bien, une descente qu’on aimerait pas remonter à vélo. Reprise des guitares, on crée un groupe ? On l’appellera “les ficelles Picardes”, je sais c’est facile, mais ça fait bien rire l’assistance. Le reste se résume en images. A suivre, notre virée choupesque sur les côtes Normande et Picarde. Nous partons cet après midi … sous la pluie.

collage2.jpg

12345

MAUX |
Une voix dans ma tête |
News tunisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le routar de sl
| AfricaDelice
| LAURALINE