Archives pour la catégorie pilou Nissart

L’abominable homme des neiges

A ce soir les amis, moi je pars respirer ici :

sospel.jpg

Il faut se méfier des mots.

C’est une phrase de Ben. Vous connaissez cet artiste majeur de l’avant-garde artistique française connu pour ses performances, installations et peintures? Il devient connu du grand public à partir les années 1960, à travers notamment ses « écritures » déclinées sous diverses formes.

onesttouscoupableben.jpg questcequelartdeben.jpg pasdequestionsansreponseben.jpg

Cet artiste Niçois, fais parti de ce qui sera appelé L’école de Nice. Composée entre autre de
César, Arman ou encore Martial Raysse ou Sosno.

J’aime bien cet artiste, il fait parti de ceux qui pense que l’art doit être nouveau et apporter un choc. Je suis assez d’accord avec cet philosophie. Il m’envois régulièrement sa news letter ou il laisse vagabonder ses humeurs, ses doutes, ses peurs et je m’en délecte. C’est un peu le même système que ce blog ci, mais Ben est beaucoup plus égocentrique que moi, pour le moment …

Dans les années 60, il rejoint le mouvement d’art contemporain Fluxus au coté de son ami john Cage ou de Yoko Ono. Sympathisant du parti nationaliste Occitan, trop a mon goût d’ailleurs (je ne suis pas fan des régionalistes activistes), Il participe activement a la vie de l’art contemporain Niçois. Il m’a rendu visite le jour de mon anniversaire, par hasard, ça m’a fait plaisir. Il l’a senti, et a sorti sa caméra pour filmer et mettre sur pellicule cet instant de vie avec tous mes amis. Il préparait apparemment un court métrage un peu déjanté. Ce qui lui ressemble bien d’ailleurs. Je voulais juste vous présenter ce personnage qui est très touchant. C’était mon instant contemporain. Bonne journée à tous. Mr Pilou.

benetmoi.jpg

Mr Pilou (époque cheveux longs) et Ben.

Nissa la bella !!

De retour sur la côte d’Azur. Diantre que c’est beau ici,Nissa la bella, il faut s’en éloigner pour mieux apprécier. Demain je ferais un topo de mon escapade dans le monde des rêves. Que des rencontres positives, des retrouvailles émouvantes, des rencontres stupéfiantes, des « au revoir » aux yeux humides, des « a bientôt » sincère …

en attendant, voilà ou je suis, ou je vis. Et si ce soir je dois dire « je t’aime », c’est à ma ville que je le ferais. Nice la belle !!

nicefr06000.jpg

123

MAUX |
Une voix dans ma tête |
News tunisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le routar de sl
| AfricaDelice
| LAURALINE