Archives pour la catégorie pilou realiste

Revue de stress.

Il est encore tard, mr pilou traîne sur un site info. Qu’est ce qu’il se passe sur notre belle vieille planète. Tiens comme dirait une certaine bloggueuse de ma connaissance, ça me fait ronchonner. Nan, pas ronchonner, pire, ça m’ennerve grave sa race maudite (expression urbaine du XXI e siècle).

◊ Il ré-ouvre l’enquête sur le petit Grégory. Nan mais ils nous ont pas assez fait chier avec cette histoire ? Qu’il ré-ouvre l’enquête, je passe, quoi que je regarde cold case de temps en temps, les soirs de déprime. Mais s’il vous plait messieurs/dames de la maison « média », ne recommencez pas à monopoliser l’attention sur cette tragique histoire. Cessez de détourner l’information à des fins machiavéliques de fournir une dose de sensationnel à la ménagère de plus de 60 ans. Je pense que l’information est suffisamment grave ces temps ci pour ne pas perdre la moindre minute d’antenne ou le moindre cm2 de papier à de vieilles histoires pareil. Des enfants, il en meurt un, toute les cinq minutes, ne l’oubliez pas, et faite votre boulot correctement maintenant, et parlez en !!!

◊ Le durcissement de la justice des mineurs est lancé. Ben voyons, si c’est pas un constat d’échec de notre société ça !! Mais nous trouverons toujours de joyeux lurons, bien attentionnés qui nous dirons : Ouais c’est pas normal qu’un gamin de 15 ans soit déjà multirécidiviste et blah blah blah … Et bien non ce n’est pas normal, figurez vous, et je doute qu’on les récupères en leur infligeant 4 ans de prisons, pour ensuite les relâcher dans la nature urbaine avec pour seul bagage social un pain fourré d’une lime. Ce sont des enfants, même délinquants ça reste des enfants. Et si nous, adulte, n’arrivons pas à trouver un moyen de les éduquer autre que de les enfermer en prisons, comment voulez vous qu’on soit crédible à leurs yeux ? Durcir la manière de les éduquer d’accord, pourquoi pas pour les cas extrêmes, mais les mettre en prison à 12 ans ??? allo !? y’a quelqu’un au royaume des penseurs ?

◊ Le travail dominical passe un cap en commission. Ok, je résume, maintenant on va bosser jusqu’a 70 ans. On va faire plein d’heures supplémentaires. On va travailler le Dimanche. Tout ça pour en chier à la fin du mois. Bravo le capitalisme, vous avez gagné le pari de nous renvoyer au moyen age. Je ne vous parle pas de la recrudescence de gueux qui font l’aumône dans nos rues. Y’a pas à dire, il marche bien ce système économique. Nous sommes censé être la septième puissance mondiale, fichtre. Mais on va continuer à nous dire que ce système est mondial et que c’est utopiste de vouloir en changer. Bah vous savez quoi, je préfère être utopiste et combattre ce système avec mes pauvres moyens que de présenter mon arrière train en fournissant la vaseline aux notables bien intentionnés.

◊ Plus d’un tiers des Français ne sont pas satisfait de leur situations professionnelles. Et si on commençais par réformer à la base ? On prend tous les conseillers d’orientations des collèges, enfin presque tous, et on commence par les former réellement. Pour orienter un enfant dans ce qui va faire sa vie (c’est quand même pas rien), commençons par détecter dès le plus jeune age les matières ou ils sont les plus sensibles, les plus passionnés, les plus érudits. Et cessons d’orienter systématiquement un gosse qui patauge vers une formation bidon. Exploitons les talents de ce pays bordel !! C’est fou comme on peut gâcher les talents en France, à cause de conseillers d’orientations qui ont eux même perdu le nord.

◊ Ils ont libéré trois des cinq pseudos terroristes qui s’en prenaient à la sncf. Alors cette histoire est tellement énorme de connerie qu’elle transforme mon irritation quotidienne en profonde colère. Les deux autres, un couple de gauchos un peu marginaux élevés a coup de Kurt Cobain, sont emprisonnés car ils étaient soi-disant surveillés par les RG et que le soir d’un « attentat », leur véhicule était garé a proximité d’une voie ferrée (si,si je vous assure), voilà tout ce que contient leur « dossier ». ça tiens sur un post it. Ce sont juste des jeunes altermondialistes un peu virulent, et les voilà transformés par le gouvernement, aidé bien sur par les médias avides de sensations, sus citées, en de dangereux terroristes assoiffés de sang. Si c’est pas nous prendre pour des cons ça ?? De plus, si ils étaient soi-disant pistés par les RG ce fameux soir, comment ont ils fait pour commettre ce terriiiiibleee délit ? ggrrrrr, ça ça me gonfle. Et je ne vous parle pas de l’interpellation musclée de l’ancien directeur de la rédaction de libé accusé de meurtre ? nan nan d’outrage !! Si on rajoute à cela les multiples humiliations dans les cités par une police hélas sur les nerfs. J’ai l’impression que notre pays entre dans une ère totalitaire qui pourrait toucher tout le monde dans un futur proche. Personne n’est à l’abri. Moi le premier, qui en exposant mon mépris pour ce système de plus en plus pourris sur ce blog, pourrais bientôt finir sur un banc d’accusé. C’était quoi déjà son slogan au petit libéraliste ami de bolloré et autres puissants de ce monde ? La France, on l’aime ou on la quitte !! Mais la France c’est ça mr le président, on crie vive le roi mais on fini toujours par mettre sa tête sur un piquet. Pour le moment je me contente de fredonner un air qui revient de plus en plus a la mode : ah ça ira, ça ira, ça ira, les aristocrates à la lanterne. Ah ça ira, ça ira, ça ira, les aristocrates on les …

 

Revue de stress. dans pilou en equilibre 330256545_small

Les gens.

transpotting.jpg  Le beau temps est revenu. Ce ciel azur, cher à Matisse a réapparut. Effaçant un peu la morosité ambiante. Depuis quelques jours, ma réflexion se porte sur les gens. Les gens qui m’entourent, les gens dans la rue, les gens dans le monde. J’ai remarqué que ma première réaction lorsque je pense un peu au monde qui m’entoure et aux gens qui le font, était l’agacement. Les gens m’énervent de plus en plus.

Cette médiocrité de la masse m’irrite de plus en plus. Non pas que je devienne aigri, j’ai fort heureusement, de nombreux amis aptes a me réconcilier avec la société. Mais je commence à éprouver du dédain envers ses gens qui ne réfléchissent plus, qui par fainéantise préfère vivre comme des moutons plutôt que d’oser faire marcher leurs propres analyses réfléchis. C’est médiocre…

La France est malade, c’est une grosse dépressive. Elle passe son temps à râler, à vivre dans son passé. Son emblème est un coq, le seul animal capable de chanter les pattes dans la merde, tout un symbole. Sa population est finalement à son image. J’ai pas mal bougé ces dernier temps, et l’exercice d’un blog à développé chez moi une faculté d’observation et d’analyse que j’ignorais avoir. Enfin, je pense que je ne voulais surtout pas voir la médiocrité ambiante de cette société surtout. Sûrement pour m’éviter des irritations tels que j’ai vécu ces derniers temps.

Regardons simplement les blogs qui fleurissent tel que le miens, les nôtres même, cher confrères/soeurs bloguiens. C’est incroyable le nombre de déprimé(es) que peut contenir cette blogosphère. Toutes ces « princesses » en manque d’amour qui rejettent systématiquement la faute sur les autres. Ou celles qui prônent bien haut qu’elles sont amoureuses, heureuses d’avoir trouvé l’amour mais qui ne peuvent s’empêcher de trouver un autre prétexte pour pouvoir se plaindre de la vie. Alors ça peut être une haine aveugle d’un ex, vous savez ce salaud qui ne la méritais pas, enfin je veux dire, ces salauds, car forcément dans toute sa splendeur de dépressive chronique, elle s’envoie en l’air régulièrement. Le plus souvent avec des crétins dotés de neurones phalliques. Mais comme elles n’assument pas leurs faiblesses, elle s’en prennent toujours au plus gentil, celui dont elles savent qu’il ne fera pas d’esclandres.

La médiocrité est partout, les gens se mentent, les gens ne prennent plus le temps d’analyser le monde ou l’on vit. Ils se replient sur eux même, leurs familles et leurs proches, quand ils en ont encore. Ils deviennent égoïstes, introvertis. Ils sont tous simplement bien seuls. Enfin non, pas sur la blogosphère, ils trouvent toujours des gens fascinés par le malheur (spécialité Française), pour les plaindre : « Oh, mais t’en fait pas ma princesse, les hommes sont des salauds. » ou bien « t’inquiète mon pote, ce sont toutes des salopes. » Ah la philosophie bloguienne !!

Alors sont-ils responsable de cela ? Personnellement je ne le pense pas. Cette société si bien bâtit par nos collets montés brouille la conscience. Il suffit d’allumer la boite a con pour y regarder les informations, de prendre du recul, et de comprendre pourquoi nous en sommes arrivé là. L’humain est possessif, cupide, avide de pouvoir. Il souffre de cela, en est souvent victime, mais dès qu’il s’en sort, il devient à son tour le bourreau de l’autre, du plus faible. Gravir les échelons sociales reste son principal cheval de bataille. Alors on écrase, on humilie les plus faibles, on oublie d’où l’on vient. On se sert souvent de l’autre aussi, on lui pompe son énergie quand on est au plus bas, on remonte, et on fini par cracher sur celui qui t’as tendu la main pour sortir la tête de l’eau. L’humain est mauvais, les princesses bien seules …

Il se passe quelque chose de bien moche au royaume de l’amour.

photoartsouille2001.jpg

Toile de mon ami art souille.

Wagon lit.

Cela fait quatre mois que ce blog est ouvert. Ouvert sur ma vie, mes envies, mes emmerdes, mes joies. Ouvert dans l’urgence, comme un exutoire, un cri. Un bilan de ma vie, un inventaire du temps passé. Je n’ai plus besoin de crier, je parle avec calme dorénavant. Quatre mois c’est peu, et pourtant cela suffit parfois à faire le tri des décennies passées. La conclusion de tout cela, si conclusion doit avoir lieu, est que je ne regrette vraiment rien de mon passé. Finalement, j’ai toujours agit en mon âme et conscience. Et les rares fois ou j’ai perdu la raison, ce fût par amour. Donc aucuns regrets, même si parfois cet amour ne fût pas compris, même si parfois cet amour fût trahis, même si parfois cet amour fût salis, même si parfois cet amour ne fût que dans un sens, aucun regrets.

J‘ai toujours préféré aux « pourquoi » les « comment ». Comment faire pour que j’aille mieux au lieu d’un pourquoi je vais mal. comment embellir l’avenir plutôt qu’un pourquoi j’ai fait ces erreurs. Je ne suis pas du genre à souffler sur le miroir aux regrets, la buée s’efface de toute manière avec le temps. Je suis un vrai rêveur, celui qui rêve de l’impossible. Je le serais toute ma vie, malgré les trahisons, les mensonges, la méchanceté gratuite que nous pouvons tous subir dans notre vie quotidienne. John Barrymore disait : « Un homme n’est vieux que quand les regrets ont pris chez lui la place des rêves. » Je suis assez d’accord avec cela. Je suis un enfant.

Alors bien sûr, comme tout le monde, j’ai dût faire souffrir moi même d’autres personnes. Comme j’ai souffert moi même de certaines situations. A cela je répondrais qu’en aucun cas ce fût volontaire. Ce voyage de la vie est rapide, et parfois nous ratons certaines gares. On se trompe de wagon, on loupe des trains. On cours derrière. Mais on ne peut jamais rattraper la locomotive de la vie. Alors à tous ceux là, je m’en excuse vraiment et leurs souhaite d’attraper le prochain express du bonheur, de s’asseoir confortablement sur leurs sièges, et d’apprécier le paysage qui s’offre à eux. N’oubliez jamais que c’est un aller sans retour.

trainquiroule.gif

Phrase du soir qui flingue.

 

 

« En toi ce que je déteste C’est le mal

que je te fais. »

 

 

Phrase du soir qui flingue. dans pilou realiste

Flemingite aïgue.

Je trouve que je laisse un peu mon blog de coté en ce moment. Il y a plusieurs raisons à cela.

Déjà, je suis vraiment un feignant. Ce n’est pas par hasard que je me suis installé dans cette belle côte d’Azur. Il m’arrive parfois de me souvenir de ma vie Parisienne, le périph’, le métro, les gens qui marchent vite vers leurs buts sans te décrocher un regard ou un sourire. Quatorze ans après, je ne regrette toujours pas mon choix. S’installer sur la côte d’Azur n’était vraiment pas une erreur. Aujourd’hui je regarde le ciel, il est bleu Azur. Dehors les gens marchent doucement, parlent entre eux, profite du temps dans tous les sens du terme. Et ça, j’aime.

Ensuite il y a ce blog, je m’y suis livré souvent à coeur ouvert. Mais en ce moment, je n’arrive plus à me lâcher. Bon, je dis ça, mais en même temps je suis entrain de le faire à l’instant même. C’est toute la complexité de mr Pilou, toujours entrain de chercher les deux pôles de raison. J’apprécie beaucoup les personnes qui passent ici et me laissent des com’. Je suis vraiment heureux d’avoir la chance de lire vos blogs. Tous aussi différends les uns des autres. Mais toujours très très bien écrit.

Et puis il y a aussi ce livre, de Ken Follet, qui, des la première ligne, m’a transporté dans le passé. C’est un superbe pavé, j’en suis accro, merci l’art souille. Du coup, j’ai l’impression que mon blog en prend un coup et que je perd mon rythme d’écriture. Rajoutons à cela mes blablatages sur msn, mes conneries a deux balles sur facebook, mes découvertes sur my space, mes batailles navales sur gameduell, mes articles de foot sur les cahier du football, ma musique sur deezer, mes articles préférés sur évène, mes trois combats quotidiens sur la brute.com et mes dizaines d’autres folies sur la toile et voilà que mon rythme d’écriture en prend un coup.

Finalement, je pense que je suis vraiment un feignant !!!

Et unblog commence vraiment à me gonfler à me virer la moitié de mes phrases quand j’enregistre le post. Je vais pas tarder à migrer moi aussi !! Aujourd’hui peut être … ou alors demain !!

Flemingite aïgue. dans pilou realiste blog.1209397320

Bis repetita.

Bis repetita. dans pilou realiste img_blog_270307_04

Jeudi.

Dans la série Pilou réaliste, voici le Jeudi (pour les autres jours de la semaine cliquez sur la catégorie pilou réaliste).

http://www.dailymotion.com/video/k5ndKxVy1uwDjMOET1

Mercredi.

http://www.dailymotion.com/video/k1iJRhfO98xjwyFytG

Si ça rame, cliquez sur le petit logo HD. et passez en version normal.

Mardi.

http://www.dailymotion.com/video/k56ov6M1JmcKYVtA8Y

Lundi.

http://www.dailymotion.com/video/k6lqPinQg9RBKQoKCy

123

MAUX |
Une voix dans ma tête |
News tunisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le routar de sl
| AfricaDelice
| LAURALINE